Microsoft vient d’embaucher un nouveau surveillant : le robot K5

Depuis la semaine dernière, le campus californien de Microsoft est surveillé par des agents de sécurité d’un nouveau genre, les robots K5. Fabriqué par la société Knightscope, le robot autonome K5 embarque de nombreuses fonctions de surveillance avec une autonomie d’une journée et seulement 20 minutes de recharge pour repartir travailler 24 heures.

Robot K5

Un robot autonome qui a séduit Microsoft et la police de Mountain View

Microsoft vient de mettre en place de nouvelles sentinelles au sein de son campus californien avec les robots K5, des surveillants d’un nouveau genre développés par la société Kinggtscope. Ces robots d’un poids de 136 kilogrammes qui mesurent 1,5 mètre pour 0,90 mètre de largeur sont équipés de nombreux capteurs et peuvent tout voir et tout entendre. Ils sont capables de tout enregistrer, aussi bien en mode audio que vidéo et peuvent identifier des comportements suspects ou menaçants.

robot K5

Un dispositif de surveillance autonome bourré de capteurs

Le robot K5, qui intéresse également la police de Mountain View peut être piloté à distance ou être entièrement autonome. Il est équipé d’un GPS, de quatre caméras filmant à 360° de jours comme de nuit, de quatre microphones, de capteurs thermiques, d’une connexion Wi-Fi, d’un scanner permettant de flasher jusqu’à 300 plaques minéralogiques en une minute, de sirènes et de bouton « panique », utilisable par des passants. il peut détecter des bruits suspects, comme des bris de verre, éviter de rentrer en collision avec un obstacle et peut déclencher une alarme « brise-tympan » si besoin pour faire fuir un individu. et même d’un détecteur d’odeur et de présence. Le robot K5 est entièrement autonome et ne nécessite que 20 minutes de recharge pour une autonomie de 24 heures. Il se déplace à la vitesse de 8 km/h.

http://www.youtube.com/watch?v=IuPABe3hG80

K5, le policier des temps modernes

Le robot K5 peut répondre à un individu, suspect ou non. La police américaine  de Mountain View serait intéressée pour l’utiliser et indique que les budgets serrés impliquent de trouver de nouvelles façons de travailler et d’utiliser la technologie existante. Elle se dit prête à tester le robot K5, même si ce dernier ne peut pas « encore » tenir une arme et s’en servir à bon escient. Le robot K5 conserve une utilisation limitée et ne peut pas encore participer à l’action de maintien de l’ordre, même s’il peut barrer la route à un contrevenant et avertir les forces de l’ordre ou des équipes d’urgence si besoin.

Présentation officielle du robot K5

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here