Kim Dotcom déconseille aux internautes d'utiliser Mega

Kim Dotcom déconseille aux internautes d’utiliser Mega

Lors d’une interview accordée à Slashdot, Kim Dotcom indique ne plus avoir aucun lien avec sa plateforme Mega, et pourrait lancer un service concurrent. Il conseille même aux internautes de ne plus l’utiliser.

Publié le 4 août 2015 - 9:43 par François Giraud

Kim Dotcom indique ne plus avoir confiance en Mega

Kim Dotcom, qui a eu des démêlés avec la justice pour avoir créé la plateforme de téléchargement illégal Mega vient d’indiquer, lors d’une interview accordée Slashdot, ne plus avoir confiance en Mega. Il précise également qu’il ne conseille pas d’aller sur cette plateforme et que les données des internautes ne sont plus en sécurité sur Mega.

Fondateur de Megaupload, un site de téléchargement en 2005 puis qui a été interdit en 2012, Kim Dotcom, autrefois millionnaire affirmait en novembre dernier être ruiné et craignait l’extradition n’ayant pas les moyens de payer la caution qui l’empêcherait d’aller en prison. Il est accusé aux USA d’avoir gagné des dizaines de millions de dollars grâce au piratage.

kimdotcom

Publicité

Kim Dotcom, de son vrai nom Kim Schmitz est le fondateur du site Megaupload. Il a empoché des dizaines de millions de dollars grâce au piratage et fut arrêté par le FBI dans sa somptueuse propriété d’Auckland en Nouvelle-Zélande à la demande de la justice américaine en 2012. Puis il a été remis en liberté sous caution et son site a bien entendu été fermé. Suite à cette affaire, il mène un combat acharné contre la justice de son pays depuis trois ans, qui demande son extradition vers les Etats-Unis s’il ne paie pas sa caution. Kim Dotcom affirme ne pas être en mesure de payer cette caution et se dit ruiné.

Lors de l’interview accordée Slashdot, il a indiqué de plus avoir aucun lien avec Mega et ne plus détenir d’actions de la société. Il explique que la société a souffert d’une prise de contrôle par un investisseur chinois, recherché pour fraude en Chine. Cependant, Kim Dotcom explique également, qu’il a l’intention de créer un nouveau site d’hébergement de fichiers dans les mois prochains. Ce site sera un concurrent de Megaupload, entièrement open source et à but non lucratif, sur le modèle de Wikipédia.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *