Kindle Unlimited déjà dans le collimateur de la justice ?

Lancé il y a seulement 2 semaines en France, le service Kindle Unlimited ne fait clairement pas l’unanimité du côté des professionnels du livre, si bien que la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a déjà saisi la médiatrice du livre au sujet de la formule proposée par Amazon, qui pourrait ne pas être conforme à la loi de 2011 qui stipule que c’est à l’éditeur de fixer le prix de vente du livre numérique. Rappelons en effet qu’en France, avec un abonnement proposé à 9,99 euros par mois, Amazon Kindle Unlimited permet à l’abonné de bénéficier d’un accès illimité à une partie des livres proposés dans le catalogue Amazon (700 000 titres au total, dont 20 000 en français), depuis une tablette Kindle évidemment, mais aussi depuis l’application.

Kindle-Unlimited

Et c’est justement cette notion d’illimité qui semble irriter les professionnels du secteur, selon lesquels cette formule a montré ses limites, notamment dans le domaine musical, avec une rémunération très faible pour les différents artistes. Selon la Société des Gens de Lettres : « nous ne connaissons pas aujourd’hui les conditions de rémunération des éditeurs dans le cadre du service proposé par Amazon et encore moins celles des auteurs. »

Reste à savoir maintenant quelle tournure prendra l’aventure Kindle Unlimited en France, sachant que la plateforme d’Amazon n’est pas la seule à proposer du contenu numérique littéraire en illimité, puisqu’il existe déjà d’autres concurrents comme Youboox par exemple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here