La commission du Parlement Européen qui est chargée du marché intérieur a voté une résolution législative à l’unanimité appelant à la création d’un chargeur universel compatible avec tous les téléphones mobiles. A partir d’une connectique micro-USB, l’ensemble des smartphones et des tablettes pourraient ne disposer que d’un seul chargeur universel. L’un des objectifs de la commission est de réduire les déchets électroniques. Un accord avait été signé en 2009 avec les principaux fabricants qui s’engageaient à fournir un chargeur universel à compter de 2010 au format micro-USB. Mais cet accord ne remplissait pas l’ensemble des conditions selon la Commission.

Un chargeur universel devrait arriver en 2017

En date du 19 décembre 2013, la Commission du Parlement Européen est parvenue à trouver un accord obligeant l’ensemble des fabricants de téléphonie mobile à s’orienter vers une norme commune. Un texte va être voté par l’ensemble des membres en mars 2014. Les Etats concernés auront deux ans pour traduire ce texte dans leur propre législation. Les fabricants de téléphonie mobile disposeront d’un an supplémentaire pour se conformer à la législation. C’est-à-dire que les chargeurs universels verront le jour à partir de 2017. Cupertino a conservé les ports Lightning adaptés à ses produits, mais la donne risque de changer et Apple sera contraint de se plier à la règle. Rien ne dit qu’il le fera, à moins que les futurs chargeurs se rapprochent des ports Lightning du groupe. Les autorités Européennes veulent mettre en place un chargeur universel pour les smartphones mais également pour les tablettes.

Réduire les déchets électroniques

Le principal argument de la commission du Parlement Européen est de réduire le nombre de déchets électroniques. Une connectique universelle ferait baisser le nombre de déchets de 50 000 tonnes par an. Tous formats confondus, ce sont plus d’un milliard de chargeurs qui ne sont pas utilisés aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here