La liseuse fait de la résistance

Avec son écran e-ink et son design souvent assez sommaire, la bonne vieille liseuse électronique (Kobo Glo HD, Amazon Kindle…) semblait vouée à disparaitre face à la multiplication des tablettes tactiles, offrant de nombreuses fonctionnalités supplémentaires en plus d’un écran couleur et d’un design toujours plus fin. Toutefois, selon une récente étude signée eMarketer, la liseuse électronique fait plus que résister et les ventes devraient même continuer de croitre dans les prochains mois.

Accor PressReader

Selon eMarketer, le marché de la liseuse électronique devrait augmenter de 3 à 4% aux Etats-Unis en 2016. A l’heure actuelle, on dénombre plus de 83 millions de liseuses chez l’Oncle Sam, et ce chiffre pourrait dépasser les 93 millions d’ici 2020. Une jolie performance que la liseuse électronique doit notamment aux personnes de 65 ans et plus. Selon eMarketer, ces derniers sont à la recherche d’un appareil abordable, simple d’utilisation et fiable, offrant un vrai confort de lecture.

Avec une autonomie de plusieurs semaines, un fonctionnement très simple, une portabilité optimale et surtout une technologie e-Ink désormais très convaincante qui s’apparente à de l’authentique papier, la liseuse est largement préférée à la tablette tactile chez les seniors, autrement plus compliquée à utiliser pour qui souhaite uniquement profiter d’un outil de lecture. Selon l’étude, en 2020, aux Etats-Unis, plus de 55% des utilisateurs d’eReader seront âgés de 45 ans et plus, dont 16% âgés de 65 ans et plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here