LAVAL VIRTUAL 2015 : le 17° salon de la réalité virtuelle a ouvert ses portes

LAVAL VIRTUAL 2015 : le 17° salon de la réalité virtuelle a ouvert ses portes

Le salon LAVAL VIRTUAL 2015 a ouvert ses portes ce mercredi 8 avril et permet de réunir les professionnels du monde entier et le grand public autour des dernières nouveautés en matière de réalité virtuelle et augmentée.

Publié le 9 avril 2015 - 16:56 par François Giraud

Laval Virtual : le salon des dernières tendances de la réalité virtuelle et augmentée

Le salon Laval Virtual est l’occasion durant cinq jours, dont trois réservés aux professionnels, de découvrir les dernières nouveautés, innovations et tendances en matière de réalité virtuelle et augmentée. Ce salon qui regroupe des professionnels venus du monde entier se déroule actuellement et jusqu’au 12 avril 2015 en Mayenne, à Laval. Cette 17e édition accueille 140 exposants venus des quatre coins du globe et plus de 15 000 visiteurs sont attendus.

Des conférences professionnelles dans de nombreux thèmes

Diverses conférences professionnelles sont proposées, sous la forme de tables-rondes où divers sujets et thèmes sont abordés, dont ceux du marketing, de la communication, de la logistique, du transport, de l’éducation et de la formation, de la mode et de la culture. D’autres ateliers seront quant à eux payants et abordent des thèmes dans le domaine de la santé et du handicap, de la défense ou encore de la nutrition. Ces workshops ont également pour objectif d’apporter aux entreprises des solutions et de favoriser les échanges entre les participants.

LAVAL VIRTUAL 2015

Publicité

Des remises de prix pour les meilleurs innovations

A l’occasion de ce salon, sont décernés des Awards par un jury international. Les prix seront attribués aux innovations et de réalisations relevant de haute technicité. Les catégories qui concourent sont les Virtual Fantasy Démos, les Virtual Fantasy temps limité, les prix IVRC, Startup, Emerging Technologies et le Grand Prix du jury. Laurent Chrétien, directeur du salon Laval Virtual indique que plus de la moitié des visiteurs sont étrangers et les exposants viennent de 25 pays différents. Des personnalités du monde entier sont présentes comme Mark Mine, qui travaille chez Walt Disney et présente les utilisations de la réalité virtuelle dans le domaine du divertissement.

La réalité virtuelle au service de la santé

Parmi les nouveautés de ce salon, on peut notamment citer des avancées notables dans le domaine de la santé et des phobies, qui peuvent désormais être traitées à l’aide de la réalité virtuelle. Grâce à ce casque de réalité augmentée, des personnes sujettes au vertige sont capables de sauter dans un gouffre à plusieurs reprises, et ne sont ensuite plus attirées par le vide dans la vie réelle. D’autres sujets peuvent être soulagés de la phobie de certains animaux ou insectes. Diverses solutions sont également présentées dans le domaine de l’obésité.

Immersion, une entreprise française qui propose des dômes immersifs

Des entreprises françaises sont bien sur présentes comme Immersion, une société qui installe des salles de réalités virtuelles au sein d’autres entreprises, qui compte parmi ses clients Renault, Airbus ou encore Alstom. Les dômes immersifs installés coûtent en moyenne 250 000 € et peuvent atteindre jusqu’à 3 millions d’euros pour les modèles les plus perfectionnés. L’entreprise emploie 40 personnes, a réalisé un chiffre d’affaires de 8,5 millions d’euros en 2014 et a été créée en 1994 à Bordeaux. Des formations professionnelles sont proposées au sein de ces dômes immersifs, ce qui permet de ne pas mobiliser un avion par exemple pour apprendre à réaliser des opérations de maintenance.

Un dôme immersif au cœur de son salon

D’autres sociétés se positionnent actuellement dans ce domaine pour permettre à des particuliers de visiter un appartement ou imaginer les travaux à réaliser chez soi sans se déplacer ou encore visiter un musée étranger sans sortir de son salon avec un dispositif de dôme immersif transportable facilement qui avoisinerait les 10 000 euros. David Nahon, directeur du laboratoire de réalité virtuelle chez Dassault Système indique qu’il est possible qu’à l’avenir, nous disposions tous d’un dôme immersif dans notre salon avec la possibilité d’interagir de chez soi.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *