Le Comité d'experts cuivre de l'Arcep approuve l'utilisation du FttDP

Le Comité d’experts cuivre de l’Arcep approuve l’utilisation du FttDP

Le Comité d’experts cuivre de l’Arcep vient de valider le déploiement du Fiber to the Distribution Point (FttDP) permettant de porter la fibre jusqu’au dernier point du réseau avant l’abonné.

Publié le 26 mai 2015 - 14:44 par François Giraud

Déployer la FttDP pour porter la fibre jusqu’au dernier point de distribution

En validant le déploiement de la FttDP, le Comité d’experts cuivre de l’Arcep permet de porter la fibre jusqu’au dernier point de distribution avant un abonné, ce qui signifie que qu’il est possible de tirer une ligne de fibre optique jusqu’au pied d’un immeuble, d’une maison pavillonnaire, d’une résidence ou d’un quartier et de terminer la liaison en VDSL 2 jusqu’à l’abonné.

Avec cette technique, la distance de la ligne DSL est réduite et fera moins d’un kilomètre, ce qui permet de profiter du VDSL et du Très Haut Débit. Le FttDP remplace le Fiber to the Home (FttH) et permet d’apporter le très haut débit aux résidences. Le VDSL 2 est utilisé sur une courte distance pour relier l’abonné au réseau optique de l’opérateur. La paire de cuivre du téléphone est reliée à la fibre via un DPU qui est positionné après le NRA, qui se situe en général où arrivent les câbles.

fttdp

Publicité

Une alternative à la fibre de bout en bout

L’avantage de cette technique permet de relier les foyers en fibre à moindres coûts. Car relier un logement à la fibre optique est une opération nécessitant de lourdes infrastructures et onéreuse pour les opérateurs, nécessitant l’intervention d’un ou de deux techniciens. Le Comité d’experts cuivre de l’Arcep qui a validé d’un point de vue technique l’utilisation massive de la FttDP permet d’atteindre quelques centaines de mégabits par seconde sur une paire de cuivre et devrait évoluer vers 200 Mbits/s puis vers 1 Gbit/ s par la suite grâce à la technologie G.fast qui a été validée par l’Union internationale des télécoms (ITU).

Aucune date de commercialisation n’a encore été annoncée. La validation du Comité d’experts cuivre de l’Arcep concerne la partie technique du déploiement de la FttDP et de la configuration des architectures réseau des immeubles. Il restera à valider ce déploiement pour les zones pavillonnaires et indiquer si cette distribution doit être enterrée ou aérienne. Les premières expérimentations pourraient se dérouler dans les prochains mois. Aucun calendrier n’a pour le moment été déterminé par l’Arcep, qui a engagé divers échanges avec les opérateurs pour aborder ce sujet.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *