Le consortium Rockstar attaque Google pour violation de brevets

Le consortium Rockstar attaque Google pour violation de brevets

Guerre des Brevets: Le consortium Rockstar Bidco attaque Google et des fabricants de terminaux sous Android dont Samsung pour violation de brevets. La procédure a été engagée auprès d’une cour de justice de l’Etat du Texas (Etats-Unis). Les brevets concernés décrivent le système permettant d’afficher une publicité lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Internet, correspondant au fonctionnement d’AdWords, proposé par Google. Les autres fabricants incriminés se serviraient de méthodes de navigation contextualisée.

Publié le 4 novembre 2013 - 17:07 par La rédaction

Le consortium Rockstar qui regroupe les intérêts des groupes Apple, Microsoft, BlackBerry, Ericsson et Sony viennent de déposer plainte contre Samsung et Google pour violation de brevets. Les constructeurs de terminaux sous Android sont visés directement par ce consortium. Les groupes mis en cause sont Google, Samsung, HTC, Huawei et quatre autres sociétés. Elles ont été assignées devant le tribunal de l’Etat du Texas pour avoir violé 7 brevets apparentant au consortium. Ces brevets avaient été rachetés par ces groupes à l’ex-géant des télécoms, Nortel, en 2011. Au total, le consortium avait racheté 6000 brevets Nortel aux enchères. La marque à la Pomme est le principal investisseur de ce regroupement de société avec 2,6 milliards de dollars sur un montant total de 4,5 milliards de dollars de rachat des brevets.

Une plainte contre Google et l’écosystème de constructeurs de terminaux Android

La plainte qui a été déposée en justice vise directement Google et les fabricants de terminaux Android, à savoir Samsung mais également LG, HTC et bien d’autres. On reproche à Google et Samsung d’avoir enfreint l’exploitation de brevets relatifs à l’association de recherche Internet et de la pertinence de la publicité. Cette plainte pourrait avoir un impact sur les produits sous Android lorsque l’on sait que près de 80% des smartphones vendus dans le monde tournent sous Android. De plus, le géant du web Google domine le marché en partie grâce à la publicité mobile.

Advertisements

Ailleurs sur le web