Le faux rachat de Fingerprint par Samsung

Le faux rachat de Fingerprint par Samsung

Un faux communiqué de Presse avait annoncé ce vendredi le rachat de Fingerprint Cards par le géant sud-coréen Samsung. Cette fausse annonce a eu des répercussions sur la Bourse. Les actions de Fingerprint Cards ont grimpé de 50%. Le communiqué en question provenait du groupe Cision qui indique avoir été victime d’une « fraude sophistiquée ».

Publié le 12 octobre 2013 - 14:13 par La rédaction

Le groupe Fingerprint Cards vient d’indiquer ce vendredi dans un communiqué que son rachat par le géant sud-coréen Samsung était un faux. La société suédoise a indiqué vouloir saisir les autorités financières afin de poter plainte pour fausse déclaration. Un communiqué de presse établi par la société Cision indiquait que le géant Samsung avait racheté Fingerprint Cards pour un montant de 480 millions d’euros payés en cash. Ce faux communiqué indiquait que Samsung rachetait la société de biométrie, ce qui a fait monter son action de 50%.

Un faux communiqué qui a eu un impact sur la Bourse

Johan Carlstrom, le directeur général de Fingerprint Cards  indique qu’un faux communiqué de Presse a été rendu public, alors que sa société n’a jamais engagé de négociations avec Samsung. Il a donc déposé plainte auprès des autorités financières suédoises et auprès de la police. Le groupe suédois a donc été victime d’une fausse annonce d’OPA, qui a eu des répercussions sur son action, qui a grimpé de 50%. Les autorités boursières vont annuler toutes les transactions qui ont fait suite à cette fausse annonce soit 19,3 millions d’euros. Cision de son côté, indique avoir été victime d’une « fraude sophistiquée ». La vérité va être établie sur cette affaire afin de savoir ce qui s’est réellement passé indiquent les autorités financières et boursières.

Publicité

Ailleurs sur le web