Le gouvernement Chinois interdit les iPad et Macbook dans son administration

Le gouvernement Chinois interdit les iPad et Macbook dans son administration

Selon l’agence Bloomberg, la Chine se méfierait des produits Apple pour des raisons de sécurité. Dix produits seraient interdits dans l’Empire du Milieu.

Publié le 9 août 2014 - 10:45 par François Giraud

Pekin aurait la marque à la Pomme dans le collimateur. L’agence Bloomberg rapporte que pour des raisons de sécurité, la Chine aurait des doutes sur les produits Apple et interdirait l’iPad et le MacBook Pro. Suite à diverses révélations d’Edward Snowden, ex-agent de la NSA, la Chine aurait décidé de renforcer la sécurité informatique de l’Empire du Milieu et interdirait tout produit susceptible de fournir des informations compromettantes aux autorités américaines.

Dix produits interdits dans l’Empire du Milieu

Dix produits ont été interdits par le Gouvernement Chinois dont l’iPad Mini, le MacBook Pro, le MacBook Air ou encore l’iPad. Cette interdiction qui émane directement du gouvernement pourrait avoir des répercussions sur la marque à la Pomme qui comptait sur ces marchés émergents pour se développer. Avant Apple, le gouvernement Chinois avait déjà exclu les produits de Symantec avec ses antivirus ainsi que ceux de Kaspersky mais également des produits du groupe Microsoft. La liste où les produits de la marque à la Pomme sont exclus a été diffusée aux diverses divisions du Parti communiste chinois, aux organes gouvernementaux et locaux ainsi qu’aux ministères. Une première liste avait été distribuée au mois de juin aux agences gouvernementales par la Commission nationale du développement et de la réforme et comportait l’iPad et le MacBook d’Apple.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • pk92320

    On se demande pourquoi la plupart des administrations françaises, un temps tentées par des logiciels libres, sont revenues à Microsoft, augmentant le risque d’espionnage, empêchant toute solution française et balayant les règles de la concurrence pour les marchés d’Etat.