Le HTC One mini ne sera plus vendu au Royaume-Uni à compter du 6 décembre

Le HTC One mini ne sera plus vendu au Royaume-Uni à compter du 6 décembre

Guerre des brevets: A compter du 6 décembre 2013, le HTC One mini ne pourra plus être commercialisé au Royaume-Uni suite à la violation d’un brevet à l’encontre de Nokia. La plainte du groupe finlandais a été approuvée par la justice. HTC a fait appel de cette décision.

Publié le 4 décembre 2013 - 16:51 par La rédaction

Le groupe finlandais Nokia vient de réussir à faire interdire la vente de smartphones HTC One mini au Royaume-Uni. A compter du 6 décembre, les smartphones concernés seront retirés de la vente. Cette décision de justice fait suite à une plainte déposée par Nokia pour violation d’un brevet par le groupe Taïwanais qui concerne une technologie de communication, et plus précisément un modulateur pour un émetteur et une station mobile, le brevet numéro « EP0998024B1 ». La décision a été prononcée par la Haute Cour de Justice du Royaume-Uni à l’encontre du groupe HTC et elle concernerait plusieurs smartphones. Ce composant équipe le HTC One mini et le HTC One. En ce qui concerne ce dernier, il pourra encore être commercialisé jusqu’à la date du procès en appel, a indiqué le juge, pour éviter des conséquences néfastes au groupe Taïwanais.

HTC One mini

HTC One mini

Cette décision de justice tombe comme un couperet sur HTC car cette gamme de smartphones représente 70% de ses parts de marché dans le pays. Le groupe Taïwanais avait écoulé 715 000 smartphones au Royaume-Uni les neuf premiers mois de l’année 2013. La Haute Cour de Justice est consciente des conséquences d’une telle décision et ne fait interdire du territoire que le modèle HTC One mini pour le moment. Très surpris par cette sanction, HTC a fait appel de la décision et un deuxième procès se tiendra au mois de mars 2014.

Advertisements

Ailleurs sur le web