Un Leica Allemand « japonisé »

Avec le Leica T, la marque à la pastille rouge aussi populaire que les semelles Louboutin, a souhaité s’ouvrir à un public plus large, plus jeune, et (très légèrement) moins fortuné. Une tentative risquée sous la forme plus que sur le plan financier, en total opposition aux habitudes de la marque. La question est donc de savoir ce que ce Leica a dans le ventre, au milieu du marché des boitiers sans miroir (Mirrorless, traduit maladroitement en français par « hybrides »), dont a majorité affiche désormais des performances époustouflantes. Et les labos DXO ont mené leurs tests pour le savoir !

 leica-t-41-600x346

Un bon héritage

Et oui, ce qui a fait la force de Leica, c’est la visée télémétrique. Cela a permis de travailler avec des boitiers légers, permettant une mise au point précise même sur un grand angle de 21mm ouvert à f/1.4 en faible lumière. On peut y ajouter une conception au cordeau utilisant des matériaux de haute qualité, résistant mieux au poids des années que l’humain qui l’utilise. Le Leica T s’affranchit de la visée télémétrique, il s’affranchit de viseur tout court (un modèle électronique étant disponible en option). Le Leica T est une sorte d’ado rebel issu d’une famille fortunée, voulant lutter pour la classe populaire. Il possède donc une finition digne des gênes qui lui ont été légués, à savoir, un beau bloc d’alu taillé dans la masse, et un écran en saphir. Exit les boutons, l’écran tactile permet de tout régler, aidé par deux molette de réglages paramétrable et un déclencheur. Enfin, la monture, totalement nouvelle, accepte les autres objectifs à monture « M » via une bague.

leica-t-8Un bloc d’alu taillé dans la masse donne le squelette de ce T

Un petit cœur japonais

En revanche, dans ses entrailles, derrière cette apparence d’appareil allemand, le Leica T cache un petit cœur japonais. Le capteur 16 megapixels vient de chez Sony. Le même que l’on retrouve dans le Nex-3n (mais aussi dans le Nikon Coolpix A, le Pentax K5II ou le Nikon D7000). Un capteur qui a prouvé son efficacité, mais qui date un peu désormais. Reste qu’un capteur ne fait pas tout, et que l’image dépend également du traitement du signal. Rappelez-vous du Canon G7X face au Sony RX100 mark III.

leica-t-11

Les résultats DXO (comparé aux Sony Nex-3 et Nex-6 utilisant le même capteur)

Donc le petit T est passé dans les labos DXO, pour un résultat plutôt bon, sans exceller non plus. S’il s’en tire plutôt bien en basse lumière, domaine dans lequel il domine les Sony, pour le reste, il fait à peine mieux que le Nex-6.

Leica T DXOCliquez pour agrandir

Sensibilité

 Leica T DXO 02

Côté basse lumière, les algorithmes de Leica font des merveilles. Le T domine sur toute la plage, jusqu’à 12800 ISO.

Dynamique

 Leica T DXO 03 dynamique

Le T et le Nex-6 font jeu égal. Il n’y a quasiment aucune différence. Celle du Leica est même un peu en retrait entre 180 et 500 ISO.

Couleurs et tonalités

 Leica T DXO 03 colorimetrie

Encore une fois, Nex-6 et Leica T, même combat. L’allemand s’en sort un peu mieux à partir de 3200 ISO.

 Conculsion : le style avant tout

Au final, le Leica T donne ce que donne le Sony Nex-6, excepté en basse lumière où le boitier à la pastille rouge s’en sort mieux. Ce test labo montre donc que « Té » permet de capturer des images au rendu de qualité, à condition d’avoir une bonne optique.

Alors effectivement, par son approche (100% tactile, viseur électronique en option, design avant-gardiste), et son prix (2990€ en kit et 1590€ boitier nu), il s’ouvre à un autre public, différent des adeptes de la marque, plus jeune.

Leica_T_Ur-Leica« Papa, désolé mais je suis différent ! »
« Non mon fils, tu reste un Leica ! »

Reste que le prix ne le met pas à la portée de toutes les bourses (Leica ne peut se le permettre), que les performances sont correctes, mais pas transcendantes. Ainsi, choisir ce Leica revient à choisir avant tout une conception particulière, un design décalé, et le plaisir de voir la pastille rouge sur son appareil photo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here