Le marché du mobile d'occasion attire les Français

Le marché du mobile d’occasion attire les Français

Le marché de l’occasion est à la mode en France. Avec des smartphones de plus en plus chers et les problèmes de crise financière, les Français raffolent de mobiles d’occasion. Selon un sondage de la TNS Sofres, 50% des personnes interrogées sont prêtes à acheter un mobile d’occasion.

Publié le 27 octobre 2013 - 17:14 par La rédaction

Avant un renouvellement de téléphone portable, la question que se pose de plus en plus de Français est de savoir s’ils vont acquérir un produit neuf ou d’occasion. Un Français sur deux est prêt à racheter un modèle qui a déjà été utilisé. On dénombre 48 millions de Français équipés d’un terminal mobile actuellement. Chaque année, 23 millions de mobiles neufs sont vendus. dans 69% des cas de renouvellement, les utilisateurs Français conservent leur ancien mobile, même s’il ne l’utilise plus. Le marché de l’occasion est en nette augmentation ces dernières années. Pour cause, la crise économique et la baisse du pouvoir d’achat des Français. La TNS Sofres, un organisme de sondage a enquêté. Les résultats sont clairs, 50% des personnes interrogées sont prêtes à conserver leur ancien modèle de portable pour ne pas avoir à en racheter un neuf. Le sondage a été effectué sur une période de six jours à la fin du mois d’août 2013 sur un panel de 1 004 personnes. La solution pour changer de mobile: le marché de l’occasion. Les Français se font bien à l’idée de revendre ou de céder leur mobile à un tiers dans 80% des cas mais un frein subsiste concernant la certitude que les données confidentielles seront bien supprimées avant la revente de leur portable.

L’enquête « recommerce solutions » a été menée auprès de plus de 1000 individus

Le sondage de la TNS Sofres révèle que 81% des Français sont intéressés par le don ou la vente de leur ancien téléphone, ce qui représente 39 millions de Français et dans plus d’un cas sur deux, cette solution apparaît comme idéale. 34% donneraient leur téléphone et 22% le revendraient. Au niveau du recyclage des téléphones portables, 71% des personnes interrogées se sentent concernées. L’indicateur « prix  » est mis en avant pour le rachat d’un nouveau téléphone dans 66% des cas dont 74% pour la tranche d’âge de 15 à 50 ans. Pour être certain que les données confidentielles du téléphone soient bien supprimées, 75% des sondés indiquent qu’ils passeront par un opérateur ou son site de renouvellement.

Advertisements

Ailleurs sur le web