Le Pentagone créé un Comité de conseil dirigé par Eric Schmidt, PDG d’Alphabet

Le Pentagone a recruté le patron d’Alphabet, Eric Schmidt afin qu’il devienne président du Comité de conseil du Pentagone. Ce Comité de conseil sera dédié à l’innovation technologique dans la défense et aura pour objectif de conseiller le Pentagone sur le développement de prototypes, l’analyse de données, le partage d’informations ou encore le Cloud a précisé le communiqué publié ce mercredi 2 mars 2016. Le Comité comprend douze membres qui seront de véritables conseillers du Pentagone en matière de technologie de l’information et d’innovation.

« Piratez le Pentagone », un concours avec une récompense financière à la clé

En parallèle du lancement de ce Comité de conseil, le Pentagone lance un concours de piratage et demande aux hackers qui souhaitent infecter les réseaux ou déceler les failles des pages Internet publiques du département de la Défense de ne surtout pas se gêner. Une récompense financière est même à gagner et sera certainement proportionnelle à la faille qui sera découverte.  Ce concours, baptisé « Piratez le Pentagone » est ouvert à tous les hackers de nationalité américaine qui seront d’accord pour se soumettre à une enquête de sécurité. De plus, ce concours ne concerne pas les opérations militaires et les réseaux cités de « critiques », afin de ne pas gêner la sécurité nationale des Etats-Unis.

4bhb2051aac5f46m6_620C350

L’un des responsables de cette opération a indiqué que dans un premier temps les pirates seront amenés à pirater les pages publiques du site du Pentagone mais que ce concours pourra également être étendu à d’autres sites ou réseaux par la suite. Avec ce concours, le Pentagone pourra rassembler des chercheurs en sécurité et des experts qui ne se croisent habituellement pas et il sera ainsi possible de déceler de nouveaux talents. Le Pentagone invite donc les hackers américains à participer à ce concours et demande qu’ils défient les dispositifs de sécurité de ses réseaux. Ce concours est organisé par Ashton Carton, le ministre américain de la Défense, qui est personnellement adepte de technologies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here