Le smartphone d'Amazon, le Fire Phone, déçoit la presse américaine

Le smartphone d’Amazon, le Fire Phone, déçoit la presse américaine

Selon les premiers retours, le smartphone d’Amazon, le Fire Phone, serait relativement décevant.

Publié le 24 juillet 2014 - 9:09 par Stéphane Ficca

Le Fire Phone déçoit la presse US

Annoncé en grande pompe il y a quelques semaines par le PDG d’Amazon himself, le Fire Phone est désormais disponible auprès du géant américain, au tarif de 649 dollars (hors abonnement AT&T). Le smartphone d’Amazon promettait une expérience utilisateur inédite, avec notamment une interface 3D obtenue grâce à 4 capteurs en façade. Les médias américains ont d’ores et déjà pu tester le terminal signé Amazon, et leur verdict préfigure d’un smartphone relativement décevant au final…

Amazon Fire Phone

Publicité

En effet, du côté de chez Engadget, on se questionne sur la réelle utilité de certaines fonctionnalités, et notamment la fameuse 3D. Cette dernière, bien que réussie, provoquerait rapidement des maux de tête et autres fatigues oculaires. Le magazine évoque aussi un écosystème limité, mais met en avant l’excellente qualité d’écoute du terminal. Constat mitigé aussi chez Business Insider, qui pointe du doigt l’absence de boutique Google Play au profit de l’Amazon AppStore, encore trop pauvre en applications…

Pour The Verge, qui attribue un très moyen 5,9 sur 10 au smartphone, Amazon n’a pas élaboré un smartphone pratique pour une utilisation « au quotidien« . Pour le magazine, le Fire Phone est « un excellent appareil électronique, mais pas un bon smartphone« . Enfin pour Re/Code, « Amazon a encore du travail pour arriver au niveau des iPhone et Galaxy S« . Tous s’accordent en revanche pour vanter les mérites du capteur photo 13 mégapixels.

Peut mieux faire

Pour Amazon, il semblerait qu’il s’agisse là d’une incursion relativement mitigée dans le monde du smartphone, la majorité des tests faisant état d’un terminal certes très réussi techniquement, mais peu pratique à utiliser chaque jour, avec un manque flagrant d’applications, une interface un peu brouillonne et une certaine tendance à tendre vers la « shopping machine » plutôt que le smartphone.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *