Le vice-président de Netflix confirme son arrivée dans l'hexagone

Le vice-président de Netflix confirme son arrivée dans l’hexagone

Netflix vient de publier ses résultats ce lundi 21 avril 2014 et annonce l’arrivée prochaine de sa plateforme de vidéo à la demande dans l’hexagone. L’information a été confirmée par Ted Sarandos, le CCO et Vice-Président de Netflix.

Publié le 22 avril 2014 - 10:59 par François Giraud

Netflix avait indiqué vouloir se développer sur le marché Européen. On apprend qu’au cours d’une discussion avec des analystes, que le groupe Netflix va arriver en France prochainement. Ted Sarandos, CCO et vice-président du groupe de vidéo à la demande Netflix a indiqué, en réponse à la question du développement de la plateforme sur les marchés internationaux que Netflix proposera des séries en première mondiale en France et en Allemagne ainsi que dans d’autres marchés européens.

Netflix arrivera en France mais aucune date n’a été dévoilée

Aucune précision sur la date de lancement de Netflix en France n’a été dévoilée, ni de lieu d’implantation, ni les opérateurs concernés, malgré de nombreuses rumeurs autour de l’opérateur historique Orange, ni même le prix de ce service de vidéo à la demande (SVOD). Les tarifs appliqués aux Etats-Unis vont de 7,99$ à 9,99$. Des prix semblables devraient être proposés dans l’hexagone. Les dirigeants du groupe américain ont été reçu le 24 mars dernier par la ministre de la Culture Aurélie Filipetti. Selon diverses sources, Netflix devrait déjà s’installer au Luxembourg avant d’arriver en France.

Netflix arrive en France

Netflix arrive en France

Le groupe américain a déjà 38 millions de foyers à son actif et compte bien se développer encore. Pour moins de 10 $ par mois, les abonnés à Netflix disposent d’un accès illimité au catalogue, soit près de 100 000 titres dont des séries, des films ou des documentaires. Netflix ne souhaitait pas s’implanter en France il y a quelque temps à cause de la réglementation sur la chronologie des médias, la loi Française impose en effet d’attendre 36 mois après la sortie d’un film pour pouvoir le diffuser librement en vidéo à la demande mais cette réglementation ne s’appliquant pas aux séries, Netflix a trouvé un moyen de conquérir le marché Français.

Advertisements

Ailleurs sur le web