Lekki redonne vie au Nokia 8210

Lekki redonne vie au Nokia 8210

Vous lisez bien : Lëkki lance le Nokia 8210, un mobile « iconique » lancé il y a 14 ans et remis sur le marché par le spécialiste du revival high-tech.

Publié le 10 juin 2013 - 14:59 par La rédaction

Lëkki s’est fait une spécialité de proposer des téléphones portables et des consoles de jeux vidéo vintages, gloires d’autrefois, remasterisés, fun et
colorés. La sélection Lëkki les modèles les plus emblématiques des années 90 quand Will Smith était rappeur et parmi ces gloires geek de l’époque : le téléphone mobile Nokia 3210. Le must de l’époque. Le revoici proposé à nouveau par Lëkki.
« Back to Basics » clame haut et fort Lëkki, « trop de réseaux sociaux, trop de push mail, trop d’applis nous rendent esclaves de notre quotidien » estime la marque qui nous propose de revenir aux fonctionnalités essentielles. Cette philosophie zen est alléchante. Comme pour mieux illustrer ce propos, Lëkki a choisi de reconditionner des Nokia 3210, une démarche qui va dans le sens du développement durable puisque ce recyclage qualitatif se propose de remettre le 3210 en service. Lëkki propose donc des Nokia 3210 reconditionnés au prix de 80 euros, avec sa batterie et son chargeur. Il est disponible en orange, jaune, bleu ou noir sur lekki.fr.

Le Nokia 8210 rejoint les Nokia 3210 et 6210 dans la gamme Lëkki aux côté du Motorola StarTac 130 et de autres GameBoy parce que oui, Tetris, ça se jour sur Gameboy !

 

Caractéristiques principales du Nokia 3210 millésime 1999

  • réseaux : GSM 900 / 1800
  • poids : 151 grammes
  • D.A.S. : 0,81
  • Fonctionnalités :
    • alertes vibration et sonneries monophoniques
    • répertoire 100 intégré + 100 sim
    • messages sms T9
    • jeux snake, rotation, memory
    • alarme
    • calculatrice
  • autonomie : 200 heures en veille
  • Livré avec :
    • 1 batterie
    • 1 chargeur

 

nokia 8210 lekki

Lëkki donne au Nokia 8210 une seconde vie. Le mobile est reconditionné et vendu 80 euros.

Publicité

Ailleurs sur le web





  • Pierre Sevrin

    J’ai bien repris un Nokia 3310, un pur bonheur, un captage de réseau plus performant, des sonneries plus puissantes, un micro de meilleur qualité, une résistance incroyable au chute, pas de géolocalisation, donc pas de surveillance.