Lenovo débourse 1,7 milliard d'euros pour acquérir des serveurs d'IBM

Lenovo débourse 1,7 milliard d’euros pour acquérir des serveurs d’IBM

IBM et Lenovo viennent de signer un accord. Le groupe Lenovo vient de racheter la division serveurs x86 de Big Blue pour un montant de 2,3 milliards de dollars. Une transaction qui comprend les serveurs System x mais également les technologies iDataPlex, lames, Switch BladeCenter, Flex System et NeXtScale.

Publié le 23 janvier 2014 - 14:29 par François Giraud

IBM avait annoncé qu’il souhaitait revendre ses serveurs il y a déjà plus d’un an. Le chinois Lenovo avait proposé le rachat mais IBM n’avait pas accepté. C’est maintenant chose faite. Les deux groupes viennent de trouver un accord. Le montant de la transaction s’élève à 2,3 milliards de dollars. Lenovo rachète donc les serveurs x86 de Big Blue ainsi que diverses technologies dont iDataPlex ou encore FlexSystem. IBM conserve les produits Power et Storage Systems, Flex Power, PureData et PureApplication.

L’activité serveurs d’entrée de gamme d’IBM est rachetée 1,7 milliard d’euros par Lenovo

Malgré cet accord, IBM s’engage à continuer à développer et à faire évoluer ses logiciels Windows et Linux pour x86. La transaction fait migrer 7 500 employés d’IBM à Lenovo qui revendra un certain nombre de produits d’IBM dont SmartCloud Entry et StorWize. IBM recherchait un acquéreur pour ses serveurs d’entrée de gamme car cette gamme était la moins rentable pour le groupe. ce n’est pas la première transaction entre les deux groupes. Lenovo avait racheté en 2005 la division de fabrication d’ordinateurs d’IBM. Lenovo prévoit une hausse de la demande sur le marché des serveurs x86 par des besoins en puissance informatique plus importants et une reprise des dépenses des entreprises. La transaction est certes effectuée mais doit encore être validée par les autorités de la concurrence. Lenovo versera 2 milliards de dollars en numéraire à IBM et le reste sera versé en actions.

Advertisements

Ailleurs sur le web