Les applications Flappy Birds se négocient à prix d'or sur la toile

Les applications Flappy Birds se négocient à prix d’or sur la toile

Dong Nguyen, le jeune créateur vietnamien de Flappy Birds, le jeu à sensation sur smartphone, a décidé de retirer le jeu des boutiques d’applications App Store et Google Play ce lundi. Il indique qu’il n’en peut plus. Sur un compte Twitter, il a déclaré que ce jeu est un succès personnel mais que désormais, il hait ce jeu.

Publié le 10 février 2014 - 16:54 par François Giraud

Flappy Birds, l’application à succès la plus téléchargée reprenait un concept connu d’un certain Mario Bros, créé par Nintendo. Le groupe voyait d’ailleurs d’un mauvais œil le succès grandissant de cette application disponible sur l’App Store et Google Play. Nintendo aurait d’ailleurs fait pression, par le biais de lettres d’avertissement, sur le jeune créateur de Flappy Birds, un vietnamien de 29 ans pour qu’il retire son application. Toujours est-il que Dong Nguyen, le concepteur de Flappy Birds vient de retirer son jeu des boutiques en ligne d’Apple et de Google. Dépassé par le succès, il a indiqué sur son compte Twitter qu’il n’en pouvait plus et qu’il allait fermer Flappy Birds.

Flappy Birds a été retiré de l'App Store et de Google Play

Flappy Birds a été retiré de l’App Store et de Google Play

Des fans revendent leurs portables avec le jeu sur Internet à des prix faramineux

Le message posté sur Twitter par Dong Nguyen a été retweeté plus de 130 000 fois ce lundi. L’application était disponible dans plus de 100 pays et sa version Android a été téléchargée 50 millions de fois. Son concepteur avait récemment indiqué à la presse que son application gagnait 50 000 dollars par jour en recettes publicitaires en moyenne. Après avoir annoncé qu’il s’était inspiré du célèbre jeu Mario Bros, certaines personnes pensent que Nintendo aurait exercé des pressions sur Dong Nguyen pour retirer son application. Dong Nguyen indique que le retrait du jeu Flappy Birds n’est pas du tout lié à des questions juridiques. L’application n’existe donc plus à ce jour, mais il est encore possible d’y jouer sur Internet voire même de trouver un smartphone équipé du jeu sur eBay tout en sachant que ces derniers s’arrachent à prix d’or. Des utilisateurs proposent ainsi leur smartphone à des prix faramineux, de 300 dollars à plus de 5000 dollars.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • rockinpenguin

    Je pense plutôt que c’est dû à la visite de plusieurs officiels vietnamien dont certains venant de la part des services des impôts…

  • PiWit

    Ca va pas trop lent, c’est pas comme si sa faisait 3 jours qu’on le savait