Les Etats-Unis ne veulent plus de rôle central dans la gestion de l'Icann

Les Etats-Unis ne veulent plus de rôle central dans la gestion de l’Icann

Le gouvernement Américain veut abandonner son rôle de régulation privilégié au sein de l’ICANN. Une déclaration a été faite ce vendredi 14 mars 2014 et Washington ne souhaiterait plus jouer un rôle central dans l’attribution des noms de domaines sur Internet au profit d’une gouvernance globale.

Publié le 15 mars 2014 - 12:48 par François Giraud

Washington a annoncé ce vendredi 14 mars 2014 qu’il ne souhaitait plus jouer un rôle privilégié dans l’attribution des noms de domaines sur Internet au profit d’une gouvernance globale. Jusqu’à présent, les Etats-Unis avaient un rôle central dans la gestion de l’Icann, The Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, le régulateur mondial qui s’occupe de valider les noms de domaines sur Internet. L‘Icann délivre des noms de domaines depuis sa création de 1998 et il est basé en Californie, il relève donc du département du Commerce Américain. Ce dernier a indiqué dans un communiqué qu’il allait convoquer « les parties prenantes à travers le monde pour réfléchir à des pistes ». Le gouvernement Américain est souvent pris à partie et critiqué pour sa surveillance du Web, en particulier à travers les méthodes employées par la NSA.

Le

Le gouvernement Américain ne veut plus jouer de rôle central au sein de l’Icann

Le département du Commerce veut soutenir et renforcer le modèle de gouvernance globale de l’Internet et souhaite lancer un processus de transition. Une conférence aura lieu au Brésil au mois d’Avril. Le président de l’Icann, Fadi Chéhadé, a salué la décision Américaine dans un communiqué et il invite les gouvernements, les secteurs privés, la société civile et les organismes contribuant à l’utilisation d’Internet à travers la planète à rejoindre l’Icann pour mettre en oeuvre une phase de transition, l’objectif étant de mettre en place une gouvernance globale.

Advertisements

Ailleurs sur le web