Michael Bromwich est un ancien inspecteur du ministère de la justice américain, il est chargé d’observer les bonnes pratiques de la marque à la Pomme durant deux ans, suite à la condamnation du groupe dans l’affaire des eBooks. Mais Apple trouve que l’auditeur coûte beaucoup trop cher au groupe. Michael Bromwich a des honoraires de 1100 dollars de l’heure plus 1025 dollars pour l’avocat qui travaille avec lui sur ce dossier. Ce duo a demandé à Apple la modique somme de 138 432 dollars pour deux semaines de travail. Tim Cook doit payer des honoraires qu’il juge exorbitants, d’autant plus que c’est la justice américaine qui lui impose cet audit. Les relations entre l’auditeur et Tim Cook ne sont pas au beau fixe. Apple mettrait des bâtons dans les roues de l’auditeur afin qu’il ne puisse pas accomplir son travail confortablement. Apple bloquerait toutes les demandes de rencontres avec des dirigeants, et refuserait de lui fournir les documents qu’il demande indique le Wall Street Journal. En conséquence de quoi, Monsieur Bromwich vient de remettre la semaine dernière un rapport de 11 pages à la justice américaine ou il accuse Apple de tout faire pour nuire à son travail.

Apple ferait tout pour nuire au travail de Monsieur Bromwich

Michael Bromwich vient donc de remettre un rapport de onze pages accompagné de centaines de mails à la justice Américaine ou il accuse Apple d’entrave en l’empêchant de conduire son enquête en interrogeant notamment des dirigeants d’Apple. La marque à la Pomme s’oppose à ces entretiens, injustifiés selon elle. De plus, Apple reproche à Michael Bromwich de facturer des honoraires excessifs à hauteur de 100 000 euros pour deux semaines d’audit. Michael Bromwich demande à la firme de se mettre en conformité avec sa condamnation et de le laisser mener à bien son enquête. Ce serait la première fois qu’un tel taux horaire serait facturé à Apple. La justice va certainement intervenir dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here