Dans un événement en ligne Google+ hang out, Tom Hogarty, le papa de Lightroom chez Adobe a confirmé que l’éditeur californien n’avait à ce jour aucunement l’intention de rendre son logiciel de flux de travail photo inaccessible à l’achat pour le passer sur une formule « à la location » comme c’est désormais le cas avec la suite Adobe Creative Cloud. Il précise également qu’à ce jour, il n’est pas prévu non plus dans le futur de faire passer Lightroom sur une telle formule.

Les craintes de nombreux photographes sont donc levées : Lightroom restera bien sous sa forme actuelle. Il faut dire que le public qui utilise Lightroom est très différent du public largement constitué de graphistes et créatifs professionnels qui doivent maintenant souscrire un abonnement à Adobe Creative Cloud pour bénéficier, entre autres, de Photoshop CC, In Design CC, Première Pro CC, etc. Le public qui utilise Lightroom est constitué en partie de photographes professionnels, mais aussi d’un grand nombre de photographes amateurs, des passionnés qui photographient en format RAW et utilisent Lightroom dans leur flux de production.
Si Lightroom est disponible, seul, à l’achat, comme dans la suite CC par abonnement, Adobe réfléchit à une offre cloud pour Lightroom qui pourrait nous surprendre. Le rythme des mises à jour, payantes, de Lightroom semble s’accélérer, en atteste la disponibilité depuis quelques semaines de la bêta de Lightroom 5 et l’achat annuel des mises à jour de Lightroom pourrait bien revenir à un équivalent abonnement, mais en laissant le choix à leurs clients d’upgrader ou non, tout en gardant la possibilité d’utiliser leur logiciel photo favori.

En savoir plus sur les nouveautés de Lightroom 5.

En savoir plus sur Adobe Creative Cloud.

Lightroom, le cloud, les RAW sur tablettes : Tom Hogarty en vidéo dans The Grid.

 

Le Google+ Hang Out avec Tom Hogarty, en anglais, au sujet du futur de Lightroom :

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here