L'impression alimentaire est à l'honneur au salon 3D Printshow 2014

L’impression alimentaire est à l’honneur au salon 3D Printshow 2014

A l’occasion du salon 3D Printshow 2014, les imprimantes alimentaires étaient à l’honneur. Les professionnels des métiers de bouche vont apprécier.

Publié le 19 octobre 2014 - 11:41 par François Giraud

Le salon 3D Printshow 2014 met l’impression alimentaire à l’honneur

Le salon 3D Printshow vient de se dérouler les 17 et 18 octobre à Paris. Pour sa troisième édition, l’impression alimentaire est à l’honneur. Un salon qui s’étend sur 7000 m² avec plus de cinquante exposants dans les domaines de la restauration, de l’architecture, de la décoration ou encore e la médecine.

article_candy3

Publicité

Les imprimantes 3D, un marché en plein essor qui va se démocratiser

Le 3D Printshow est un salon qui se positionne autour de l’impression 3D. Il est ainsi possible depuis quelques années d’obtenir ce que l’on veut y compris des impressions alimentaires, une nouveauté qui saura séduire les professionnels de la restauration notamment. Ce salon est l’occasion de montrer la créativité qu’il est possible d’obtenir grâce à une imprimante, comme la personnalisation de desserts, la fabrication de moules en chocolat. Le salon 3D Printshow 2014 s’est déroulé les 17 et 18 octobre au Carrousel du Louvre à Paris. D’autre imprimantes 3D sont présentées, en autres pour le domaine médical, un marché en plein essor. Les experts indiquent que d’ici 3 ans, les prix auront baissé et les imprimantes se démocratiseront. Il faut actuellement compter entre 500 € et 5 000 € pour obtenir une imprimante 3D. Le domaine alimentaire, à l’honneur à l’occasion e la 3ème édition de ce salon n’est pas encore très populaire mais l’accent sera mis en la communication comme le précise la directrice général de Choc Edge, une société spécialisée dans les imprimantes à chocolat. Des recettes originales peuvent être réalisées par des cuisiniers, pâtissiers ou chocolatiers. Le premier intérêt de l’impression alimentaire est d’offrir une personnalisation de masse, à de nombreux clients et le second réside dans le fait que les machines peuvent réaliser des tâches répétitives sans modifier la création d’une recette. Mais l’arrivée de telles machines au sein du foyer risque de prendre quelques années, à cause de son coût élevé.

000027096



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *