Et le porno tua le projet LinkNYC…

Fin 2015, la ville de New-York officialisait le lancement de son programme LinkNYC, visant à installer diverses bornes WiFi gratuites dans les rues de la ville. Concrètement, la borne LinkNYC sera pare d’un look proche d’une cabine téléphonique futuriste qui permet aux passants, résidents et aux touristes de profiter d’un accès WiFi gratuit au très haut débit. Selon CityBridge, à l’origine de ce réseau LinkNYC, la portée du réseau est de 50 mètres environ, avec une débit annoncé comme 100 fois plus rapide que le WiFi que l’on retrouve dans les différents lieux publics.

LinkNYC

Au-delà du simple « hotspot WiFi », la borne LinkNYC est équipée de ports USB pour recharger à la volée un iPhone, une tablette tactile ou tout autre appareil, mais elle dispose aussi d’un écran tactile pour accéder à divers services en relation avec la ville de New-York et même naviguer librement sur le web. Evidemment, cela a engendré son lot de dérives, et la ville ne compte plus les plaintes liées à l’utilisation de ces bornes… pour consulter du porno. Selon certains résidents, il arrive fréquemment que des individus installent de vrais campements pour passer la journée sur place, et profiter de la borne pour regarder de la vidéo, streamer de la musique…

Evidemment, pour éviter que du contenu porno soit diffusé dans la rue, les gestionnaires du service ont mis en place différents filtres, mais ces derniers ont rapidement été contournés. Ainsi, la ville de New-York a été dans l’obligation de désactiver le navigateur web des différentes bornes actuellement disponibles dans la ville, en espérant trouver une solution prochainement…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here