L'internet des objets va décupler la taille de l'univers numérique d'ici 2020

L’internet des objets va décupler la taille de l’univers numérique d’ici 2020

L’univers numérique est en pleine expansion et devrait exploser d’ici à 2020, porté par l’Internet des objets. IDC vient de publier un rapport commandé par EMC et montre que le volume de données dans monde pèsera 44 000 milliards de Gigaoctets en 2020.

Publié le 10 avril 2014 - 9:37 par François Giraud

L’univers numérique est en pleine explosion grâce à l’Internet des objets. Selon un rapport d’IDC pour EMC, il apparaît que le volume de données au niveau mondial représentera 44 000 milliards de Go en 2020 soit dix fois plus qu’en 2013, au moment où ce marché des objets connectés a été créé. IDC indique qu’il y aura 212 milliards d’objets connectés dans l’univers numérique en 2020. L’internet des objets permettra d’exploiter 35% des données de l’univers numérique.

L’explosion des objets connectés d’ici à 2020

Les objets connectés de plus en plus présents permettent de communiquer, de se déplacer, de se soigner, de faire du sport, d’avoir accès au bien-être ou encore de s’instruire. Ils sont devenus indispensables à tout un chacun et représentent un univers de données à gérer, à stocker et à protéger. Le volume de données échangées devrait exploser dans les années à venir. A titre de comparaison et pour se rendre compte du volume de données qui évolue, IDC indique que le volume annuel de données que produit chaque foyer tiendrait dans 65 iPhone de 32 Go à l’heure actuelle et passera à 318 iPhone de même capacité en 2020. L’Internet des objets ferait doubler la taille de l’univers numérique tous les deux ans. Une autre comparaison a été effectuée par IDC: « si un octet de données correspondait à 1 gallon d’eau (3,8 litres), il ne faudrait pas plus de 10 secondes pour noyer complètement une maison classique au rythme du flot actuel de données, 2 secondes seulement en 2020 ».  En empilant des iPad Air d’une capacité de 128 Go de stockage les uns sur les autres, le volume de données en 2020 représentera 4,4 fois la distance Terre-Lune de cette pile d’iPad. Le volume des données qui sont partagées dans le nuage va également doubler et les marchés émergents produiront bientôt davantage de données que les pays développés. Les pays qui deviendront les plus gros producteurs de données seront le Brésil la Chine, l’Inde, le Mexique et la Russie.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • Piotr

    les chiffres 200 milliards et 14 millions devraient être remplacés respectivement par 20 milliards et 14 milliards afin d’assurer une cohérence à l’article.