L'iPad perd du terrain avec 39,6% de parts de marché

L’iPad perd du terrain avec 39,6% de parts de marché

Si les ventes de tablettes ont plus que doublé en un an, aujourd’hui la part de marché des tablettes fonctionnant sous le système d’exploitation Android représente 56 % du marché. Si Apple reste leader toutes marques confondues, sa part de marché perd à nouveau 4 points lors du premier trimestre 2013. La part de marché de l’iPad recule et tombe à 39,6 %. Les tablettes Windows ne représentent pas encore 2% du marché.

Publié le 2 mai 2013 - 14:33 par La rédaction

D’un côté le marché des tablettes est en pleine expansion avec des ventes presque multipliées par 2,5 au premier trimestre 2013 par rapport à l’année dernière. Sur un total de 49,2 millions de tablettes vendues à travers la monde au premier trimestre 2013, l’iPad et l’iPad mini, se taillent une part de marché de 39,6 % ce qui représente 19,5 millions de tablettes Apple vendues. Selon le cabinet d’études IDC, à l’origine de ces chiffres, la part de marché d’Apple dans le secteur des tablettes est passée de 43,6 % à 39,6 % cette année, au premier trimestre, en recul de quatre points, passant par la même occasion sous la barre symbolique des 40 % de parts de marché aujourd’hui. La partie est devenue moins aisée pour Apple qui évolue certes sur un marché en pleine croissance, mais également sur un marché de plus en plus concurrentiel sur lequel sont arrivés de nouveaux entrants durant les 12 derniers mois. Samsung a densifié son offre de tablettes Galaxy en multipliant les formats et les positionnements pour venir se hisser en première position des fabricants hors Apple avec une part de marché de 17,9 % pour 8,8 millions de tablettes vendues sur le premier trimestre 2013 à mettre en perspective avec les 15,1 % de parts de marché du dernier trimestre 2012. La position de Samsung évolue, à l’instar de la part de marché des tablettes fonctionnant sous le système d’exploitation Android.

L’étude menée par IDC dévoile également quelques chiffres intéressants du côté de chez Microsoft dont la tablette Surface s’est vendue à près d’un million d’exemplaires pour un peu moins de 2 % de parts de marché. A l’heure actuelle, les tablettes équipées du système d’exploitation Windows ne séduisent pas en masse. Il faut dire que leur prix de vente est largement plus élevé que leurs concurrentes sous Android ou iOS et Microsoft, qui fait office de nouveau venu sur le marché des tablettes, n’a pas encore pu asseoir sa légitimité aux yeux des consommateurs dont peu envisagent l’achat de tablettes Windows. L’offre actuelle de Microsoft largement tournée vers les professionnels, un positionnement renforcé par la sortie de la tablette Microsoft Surface Pro, pourrait payer à terme, mais il faudra encore un peu de patience du côté de la firme de Redmond. Capable de faire tourner Windows 8 sur une tablette à la configuration matérielle haut de gamme, la Surface Pro pourrait être concurrencée par d’autres outils similaires à la façon de ce 2-en-1, le Toshiba Protégé Z10T, mi-ultrabook, mi-tablette.

Chez Apple, l’année 2013 pourrait être dynamisée par la sortie de nouveaux iPad, dont une upgrade attendue Retina de l’iPad Mini dont les ventes seraient 30% inférieures aux prévisions d’Apple selon une information émanant d’un fournisseur de composants. La commercialisation des nouveaux iPad 2013 pourrait redonner un « coup de boost » aux parts de marché d’Apple sur le segment des tablettes tout comme les quelques nouveautés de iOS 7.

 

Advertisements

Ailleurs sur le web