Le Li-Fi, une technologie utilisant les faisceaux des éclairages LED pour surfer sur Internet

Plus intéressante que le Wi-Fi, le Li-Fi bidirectionnel et haut débit est une nouvelle technologie qui est actuellement à l’état de prototype. Elle est proposée par la société Lucibel et devrait permettre de transmettre de l’information sans fil à l’aide de la lumière.Le Li-Fi serait plus puissant que le Wi-Fi et permettrait d‘obtenir des connexions haut débit grâce à la lumière.

Un premier prototype vient d’être présenté au sein du siège de Sogeprom et pourrait prochainement être déployé dans des écoles, des universités ou des hôpitaux et des établissements financiers. Au niveau du grand public, il permettrait d’établir des connexions très haut débit, y compris sur des terminaux mobiles tels que des smartphones et des tablettes, sans avoir recours aux connexions Wi-Fi telles que nous les utilisons actuellement.

lifi-logo-600px

Une technologie qui présente plusieurs avantages

Cette technologie Li-Fi présente plusieurs avantages, elle est déjà plus rapide que le Wi-Fi actuellement en service, la source lumineuse nécessaire pour disposer d’un connexion Internet est simple à mettre en place. De plus, la technologie Li-Fi permet d’éviter la saturation des réseaux Wi-Fi en proposant un nouveau canal de distribution de l’information numérique. Le principal inconvénient de cette nouvelle technologie réside dans le fait que le réseau Li-Fi ne traverse pas les murs, ce qui nécessitera de disposer d’un récepteur et d’un émetteur, qui actuellement sont assez encombrants.

Un prototype de luminaire bidirectionnel et haut débit, développé par la société de luminaire Français Lucibel, vient d’être dévoilé ce vendredi au siège de la société Sogeprom, constructeur immobilier parisien. Une première en France. Jusqu’à présent, les solutions proposées n’étaient qu’unidirectionnelles et principalement utilisées pour la géolocalisation, indique Edouard Lebrun, le directeur du projet Li-Fi de Lucibel. Ce dernier précise que le Li-Fi est plus sûr que le Wi-Fi, ne passant pas par des ondes radio qui pourraient être nocives pour la santé.

Lucibel devrait commercialiser les premières solutions Li-Fi dès l’année prochaine. Les premiers tests réalisés par Lucibel ont permis d’atteindre des débits descendants de 10 Mbits/s et des débits montants compris entre 5 et 10 Mbits/s. La technologie Li-Fi ou Lite Fidelity est une technologie de transmission de données numériques via la lumière, qui a été créée en 2007 par Lucibel.

7 Commentaires

  1. « et cette technologie ne produit pas d’ondes électromagnétiques, qui peuvent être nocives pour la santé. »
    Drôle.
    La lumière est une onde accoustique donc ?
    Les ondes EM sont dangereuses pour la santé … Source ? Étude ? Conclusions de l’OMS ??
    Merci d’arrêter de dire n’importe quoi.
    Cdt
    Iron Man

  2. « et cette technologie ne produit pas d’ondes électromagnétiques, qui peuvent être nocives pour la santé. »
    Drôle.
    La lumière est une onde accoustique donc ?
    Les ondes EM sont dangereuses pour la santé … Source ? Étude ? Conclusions de l’OMS ??
    Merci d’arrêter de dire n’importe quoi.
    Cdt
    Iron Man

  3. Robert Downey Junior +1
    La lumière est évidement constituée d’ondes électromagnétiques ….
    « Les ondes EM sont dangereuses pour la santé  » certaines longueurs d’ondes seulement (Rayons X, gamma, UV courts, µondes , etc …) sont, pour le niveau de connaissance actuel, avérées ou suspectées d’être dangereuses pour la santé ….rien n’est encore ni étudié, prouvé en ce qui concerne la lumière visible. Donc tant qu’on ne connait ni les longueurs d’ondes , ni les puissances utilisées, on ne peut se prononcer sur leur danger ….

  4. Rappel de physique élémentaire: la lumière est l’ensemble du rayonnement électromagnétique (photons) perçu par la rétine. Il est inutile de faire allusion aux rayonnements non perçus: infra-rouge d’un côté et rayons UV, X et même gamma de l’autre. Une onde acoustique est un déplacement de matière i.c. atmosphère, perçu par le tympan. Les ondes e.m. utilisées par WIFI sont des ondes radio très haute fréquence. Votre micro-ondes fonctionne avec les mêmes ondes, d’une fréquence et amplitude plus élévée. Croire que les ondes de votre portable et du WIFI sont inoffensifs est absurde. Lisez les rapports de l’OMF avant d’écrire n’importe quoi.

    • Ah, je vois qu’on a mis à jour son article, bien !
      « ne passant pas par des ondes radio qui pourraient être nocives pour la santé. »
      Beaucoup mieux ! Oui, « pourraient »… les ondes EM non-ionisantes sont classées 2B par l’OMS, soit « potentiellement cancérigène », au même titre que… le cornichon. *rire* (sisi c’est vrai…)
      Plus sérieusement aucun effet néfaste sur la santé na été trouvé reproductible concernant les ondes EM de 1 Khz aux infra-rouges. Il n’y a que de l’effet thermique. Le sujet est « chaud » du fait que des gens se considèrent électrosensibles, et donc handicapés par les radiofréquences. Aujourd’hui, aucune preuve scientifique n’existe concernant cette pathologie.
      @
      Quartus Hippolytson

      Je me demande à qui vous vous adressez…
      Car si c’est en réponse à mon post, vos propos n’ont strictement aucun sens. Pourquoi me rapeller (de façon maladroite d’ailleurs) les bases de mon domaine de recherche ?
      D’ailleurs, si c’est pour réagir à l’article, ils n’en n’ont pas non plus vraiment.
      Bref que voulez-vous dire ? (et c’est quoi l’OMF ??)
      Cdt
      Rob

    • Ah, je vois qu’on a mis à jour son article, bien !
      « ne passant pas par des ondes radio qui pourraient être nocives pour la santé. »
      Beaucoup mieux ! Oui, « pourraient »… les ondes EM non-ionisantes sont classées 2B par l’OMS, soit « potentiellement cancérigène », au même titre que… le cornichon. *rire* (sisi c’est vrai…)
      Plus sérieusement aucun effet néfaste sur la santé na été trouvé reproductible concernant les ondes EM de 1 Khz aux infra-rouges. Il n’y a que de l’effet thermique. Le sujet est « chaud » du fait que des gens se considèrent électrosensibles, et donc handicapés par les radiofréquences. Aujourd’hui, aucune preuve scientifique n’existe concernant cette pathologie.
      @
      Quartus Hippolytson

      Je me demande à qui vous vous adressez…
      Car si c’est en réponse à mon post, vos propos n’ont strictement aucun sens. Pourquoi me rapeller (de façon maladroite d’ailleurs) les bases de mon domaine de recherche ?
      D’ailleurs, si c’est pour réagir à l’article, ils n’en n’ont pas non plus vraiment.
      Bref que voulez-vous dire ? (et c’est quoi l’OMF ??)
      Cdt
      Rob

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here