Magic Leap, la start-up qui vaut 542 millions de dollars

Magic Leap, la start-up qui vaut 542 millions de dollars

Google aurait misé pas moins de 500 millions de dollars sur Magic Leap, et sa technologie de « Réalité Cinématique ».

Publié le 22 octobre 2014 - 8:40 par Stéphane Ficca

La « réalité virtuelle » déjà dépassée selon Magic Leap

Toujours à l’affût lorsqu’il s’agit de faire main basse sur une start-up à fort potentiel, Google a jeté son dévolu sur la société Magic Leap, une jeune start-up située en Floride qui développe une technologie pour le moins étonnante, baptisée « réalité cinématique ». Une technologie nouvelle génération qui permettrait de créer des images virtuelles dans le monde réel, des images avec lesquelles l’homme (ainsi que la femme d’ailleurs) pourrait parfaitement interagir. Un concept qui dépasserait donc le simple stade de réalité augmentée ou de réalité virtuelle, et pour lequel la start-up vient de lever la somme de 542 millions de dollars, auprès de Google notamment, mais aussi Qualcomm.

Magic Leap

Publicité

Selon le fondateur de Magic Leap, Rony Abovitz, les concepts précités sont d’ores et déjà « dépassés », et ce dernier affirme que le concept n’est pas un casque semblable à un Oculus Rift pour ne citer que lui. Selon certaines sources, il pourrait s’agir d’une technologie fonctionnant de concert avec des lunettes connectées, ces dernières permettant de faire apparaitre des objets dans la main de l’utilisateur par exemple. Le site de Magic Leap permet notamment de voir un éléphant prendre vie dans les mains d’un enfant. On imagine bien sûr que Google pourrait vouloir intégrer cette technologie à ses fameuses Google Glass.

Toujours selon le fondateur de Magic Leap : « quand vous verrez notre technologie, vous verrez ce que sera l’informatique dans les 30 ou 40 prochaines années. De véritables expériences magiques deviennent possibles, et notre technologie va débloquer l’étincelle créatrice qui se trouve en chacun de nous« . Reste à savoir maintenant si l’on tient là un vrai génie de l’informatique ou de la communication…



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *