Mariage Orange-Bouygues Telecom : l'accord serait presque bouclé

Mariage Orange-Bouygues Telecom : l’accord serait presque bouclé

Les deux groupes Orange et Bouygues Telecom pourraient prochainement se marier. Les accords avec Free Mobile et SFR seraient quasiment bouclés et les diverses négociations pourraient aboutir autour du 31 mars prochain.

Publié le 14 mars 2016 - 11:46 par François Giraud

Union Orange-Bouygues Telecom : l’accord serait quasiment bouclé !

Orange voudrait s’allier avec l’opérateur Bouygues Telecom. Les discussions auraient nettement avancé entre les deux opérateurs et un accord serait « quasi bouclé ». Les groupes de Stéphane Richard et de Martin Bouygues doivent s’entendre avec les opérateurs Free Mobile et SFR, qui feront l’acquisition d’une partie de Bouygues Telecom, mais également s’entendre avec l’Etat, actionnaire d’Orange. Ce dernier ne s’opposerait cependant pas au mariage des deux opérateurs Orange et Bouygues Telecom.

Selon le journal Les Echos, les discussions seraient particulièrement bien avancées et l’accord avec les opérateurs Free Mobile et SFR serait quasiment bouclé. Ces derniers se partageraient les fréquences, les clients mobiles et les réseaux. Free Mobile ne récupérerait pas de client mais les fréquences, une opportunité qui lui permettrait d’améliorer sa qualité de service. De son côté, l’Autorité de la Concurrence a indiqué que l’équilibre devrait être respecté entre les actifs qui devront être cédés entre les divers acteurs et veille à ce que les fréquences, clients ou réseaux légués soient partagés de manière équitable entre les opérateurs.

Orange-Bouygues_fusion-alliance

Publicité

L’Autorité de la Concurrence souhaite que le marché des Télécoms ne soit pas déstabilisé et que la concurrence existe. Les consommateurs ont vu leur facture mobile diminuer ces dernières années et cela ne devra pas changer. C’est Stéphane Richard, PDG du groupe Orange qui a pris les choses en main et fait avancer les discussions entre les opérateurs. Il jouerait le rôle de médiateur entre les divers PDG des trois autres opérateurs, qui ne se parlent pas !

Les groupes se sont donnés jusqu’à la fin du mois de mars 2016 pour conclure et trouver un terrain d’entente. Il y aurait encore des détails à régler entre Orange et Bouygues Telecom, mais pour les deux autres opérateurs, SFR et Free Mobile, les accords seraient sur la bonne voie. Martin Bouygues tablerait sur une participation proche de 15%. Stéphane Richard avait récemment indiqué « qu’il n’est pas envisageable de s’éloigner beaucoup de la valorisation de 10 milliards d’euros évoquée par Bouygues Telecom ». Un montant qui semblerait se confirmé du côté de Martin Bouygues.

L’Etat ne s’oppose pas à l’union Orange-Bouygues Telecom mais veut sa part du gâteau

Rappelons également que l’Etat, actionnaire du groupe Orange, ne veut pas voir sa part être inférieure à moins de 21%. Bpifrance et l’Agence des participations de l’Etat détiennent respectivement 9,6% et 13,45% du groupe Orange, soit un total de 23%. Pour maintenir trois sièges au conseil d’administration, ils ne veulent pas descendre en dessous de 21% de participation. Selon Stéphane Richard, Bouygues Telecom doit finaliser des négociations avec l’Etat. Les deux opérateurs se sont donnés jusqu’au 31 mars prochain pour boucler les diverses discussions engagées.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *