Mark Zuckerberg veut connecter le globe avec des lasers et des drones

Mark Zuckerberg veut connecter le globe avec des lasers et des drones

Mark Zuckerberg qui a pour projet de pouvoir rendre Internet accessible aux cinq milliards de personnes dans le monde qui ne sont pas encore connectées vient de demander à son laboratoire « Connectivity Lab » de lancer des recherches expérimentales utilisant des drones, des lasers et des satellites.

Publié le 28 mars 2014 - 10:06 par François Giraud

Mark Zuckerberg fait partie du programme « Internet.org », qui vise à donner la possibilité aux cinq milliards de personnes dans le monde qui ne sont pas encore connectées de disposer d’un accès Internet. Pour mener à bien ce programme, le PDG de Facebook vient de demander à son laboratoire de recherche expérimentales, le Connectivity Lab d’effectuer de faire des tests et des expérimentations en utilisant des drones, des lasers et des satellites pour connecter la planète. Un marché en plein essor où Facebook n’est pas tout seul. En effet, Google a déjà effectué des tests en Nouvelle-Zélande en utilisant des ballons atmosphériques à la place des drones.

Une équipe de spécialistes pour expérimenter de nouvelles technologies

Mark Zuckerberg a réuni une équipe de chercheurs, tous spécialisés dans l’aéronautique et les systèmes de transmission à haute altitude. Des experts de la Nasa ont rejoint le réseau social ainsi que cinq employés de l’entreprise Ascenta, spécialisée dans les systèmes embarqués pour les longues distances. Ces experts vont travailler sur la possibilité de relier des satellites entre eux via des lasers et expérimenter des prototypes de drones solaires volants à très haute altitude et capables d’être autonomes pendant plus d’un mois à plus de 20 000 mètres d’altitude. Le PDG de Facebook a récemment proposé de racheter l’entreprise Titan Aerospace. Cette dernière pourrait construire des drones solaires utilisés comme relais de communication afin de proposer un accès Internet à tout le monde, y compris dans les zones les plus reculées, comme certaines zones d’Afrique. L’objectif de Mark Zuckerberg serait de racheter Titan Aerospace pour lui faire fabriquer 11 000 drones solaires et connecter les zones qui sont dépourvues de réseau Internet sur le globe, appelées « zones blanches ».

Advertisements

Ailleurs sur le web