MatooWAN, un réseau signé Matooma permettant aux objets connectés d'interagir entre eux

MatooWAN, un réseau signé Matooma permettant aux objets connectés d’interagir entre eux

Matooma va prochainement lancer MatooWAN, un réseau sécurisé pour relier les objets connectés entre eux et les faire communiquer via les réseaux mobiles les plus répandus.

Publié le 30 novembre 2015 - 17:14 par François Giraud

MatooWAN, un réseau de communication pour les objets connectés

Matooma proposera le réseau MatooWAN à compter de début 2016 permettant aux objets connectés de communiquer entre eux. Cette start-up a développé une solution machine-to-machine (M2M) via une carte SIM multi-opérateurs et vient de développer une solution d’interopérabilité pour les objets connectés. La société a signé un accord avec quatre opérateurs et prévoit de commercialiser sa solution sécurisée auprès de clients grands comptes.

Le système de communication MatooWAN qui sera proposé à compter du mois de janvier 2016 permettra à l’ensemble des objets connectés de communiquer entre eux. Ce réseau sécurisé fonctionnera avec les principaux dispositifs de communication, à savoir, les réseaux bas débits, les interfaces radio CDMA, le Bluetooth, le Wi-Fi, les réseaux mobiles 3G et 4G. Des partenariats ont été signés avec Zayo Group, Nutanix, Orange, SFR, Sierra Wireless et KPN.

groupe_matooma-600px

Publicité

Matooma va élargir son offre actuelle en proposant un réseau sécurisé et interopérable permettant aux objets connectés de communiquer entre eux. Ce réseau baptisé MatooWAN est le fruit de deux ans de recherches et de développement suivi d’une phase d’essais de trois mois et le groupe compte permettre à des objets qui ne sont habituellement pas connectés entre eux de le devenir. L’entreprise qui a été créée il y a trois ans a réalisé un chiffre d’affaires de 3,4 millions d’euros et compte plus de 1 200 clients. Elle gère déjà plus de 100 000 objets connectés. Cinq entreprises dont le groupe Legrand ont participé aux tests réalisés par Matooma. L’entreprise compte actuellement une trentaine de salariés.

Frédéric Salles, PDG de Matooma explique : « Pour résumer, quand tous ces systèmes fonctionnent, ils le font par internet. Or internet ne répond pas aux besoins des populations d’objets connectés en train d’émerger. Le piratage reste récurrent, l’interopérabilité de ces systèmes est complexe, l’accès à distance des objets connectés est défaillant, les données personnelles des utilisateurs sont insuffisamment protégées, etc. Avec MatooWAN, nous avons voulu créer un environnement gérant toutes ces problématiques, sur une seule connexion ».


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *