Matti Makkonen, le pionnier du SMS, est décédé à l’âge de 63 ans

L’inventeur du SMS, Matti Makkonen, un Finlandais, est décédé des suites d’une longue maladie à l’âge de 63 ans.

Publié le 2 juillet 2015 - 17:12 par François Giraud

Décès de l’inventeur du SMS, Matti Makkonen, à l’âge de 63 ans

L’ingénieur Finlandais Matti Makkonen est décédé ce dimanche 26 juin, des suites d’une longue maladie. Il avait eu l’idée en 1984 de créer des messages qui pourraient s’envoyer entre deux téléphones, mêmes éteints. Son idée fut mise en pratique huit années plus tard, le 3 décembre 1992, avec l’envoi du message « Merry Christmas« , le premier SMS envoyé, par Neil Papworth.

Le Short Message Service est aujourd’hui un élément indispensable à notre quotidien mais à l’origine, l’idée du SMS provient d’une réflexion menée par un groupe d’ingénieurs Finlandais, autour d’une pizza, en 1984. Matti Makkonen, l’un de ces ingénieurs lance l’idée d’un système de messages pouvant être envoyé ou reçu par n’importe quel téléphone, allumé ou éteint.

Matti_Makkonen_01---Copie-600px

Mais c’est l’ingénieur britannique Neil Papworth qui enverra ce premier SMS. Il devra utiliser l’ordinateur de l’un de ses amis, Richard Jarvis pour écrire le SMS, car les téléphones de l’époque ne comportaient que des claviers numériques, donc pas de lettres. Le message fut ainsi envoyé à un salarié de l’entreprise Vodafone. Le premier SMS envoyé directement depuis un téléphone portable date quant à lui de 1993 et c’est Riku Pihkonen, travaillant pour Nokia qui l’envoya.

sms-merry-christmas-500x281

Certes le premier SMS a été écrit depuis un ordinateur en 1992, mais Matti Makkonen préférait mettre en avant la disponibilité du SMS auprès du grand public. Il avait indiqué que « le vrai lancement du service, tel que je le vois, date de la sortie par Nokia du premier téléphone facilitant l’écriture de messages ». En 1984, il travaillait dans les télécoms, a imaginé un moyen d’envoyer et de recevoir des messages entre téléphones mais n’avait pas déposé de brevet jugeant que cette technologie était une intention collective, imaginée avec ses amis ingénieurs.

itw

Matti Makkonen ne souhaitait pas être considéré comme le pionnier du SMS. Dans une interview par SMS donnée en 2012 à la BBC à l’occasion des vingt ans du service, il avait indiqué : « il y a vingt ans, je ne voyais pas le SMS comme une idée séparée, mais comme un outil englobé dans la révolution de la communication mobile ». Matti Makkonen sortira de l’anonymat à l’occasion de cet anniversaire. Il avait également précisé que la communication sous forme de message texte ne disparaîtrait jamais.



Ailleurs sur le web



Article précédent
«
Article suivant
»