Kim Dotcom aurait annoncé le retour de Megaupload avec une version cryptée pour 2017 ?

Le PDG Kim Dotcom pourrait lancer dès le 19 janvier 2017 un nouveau service semblable à Megaupload, mais qui se baserait sur le Cloud et serait uniquement disponible en version cryptée. De nombreuses charges pèsent contre lui. Après avoir mis à disposition des internautes des fichiers piratés avec Megaupload, puis développé Mega, il pourrait revenir dès l’an prochain avec un nouveau service Cloud, mais en version cryptée cette fois. Une date qui n’aurait pas été choisie au hasard, sachant que l’homme avait été arrêté par la Police le 20 janvier 2012 au petit matin dans sa propriété d’Auckland en Nouvelle-Zélande.

kimdotcom

C’est sur le réseau social Twitter que Kim Dotcom a annoncé le retour d’un service Cloud qui pourrait arriver dès le début de l’année prochaine. Dans les messages publiés sur le site de microblogging, on retrouve le hashtag « #5thRaidAnniversary » qui semble indiquer la date du 19 janvier prochain. Le PDG a opté pour une version cryptée pour protéger l’anonymat des utilisateurs, mais rappelons qu’il est bien implanté dans le collimateur de la justice. Il serait actuellement en Nouvelle-Zélande et pourrait être extradé vers les USA. Il se trouve au cœur de nombreux procès et plaintes pour avoir enfreint la propriété intellectuelle de nombreux éditeurs de contenus multimédias et risque 20 ans de prison ferme s’il est extradé vers les Etats-Unis.

Pour protéger les internautes, Kim Dotcom avait déjà lancé MegaChat, une messagerie instantanée ultra sécurisée. MegaChat permet d’effectuer des visioconférences, de partager des fichiers et bien entendu de dialoguer avec ses contacts comme le propose actuellement Skype. A la grande différence que l’ensemble des données et des échanges seront chiffrés à 100%. Après le Blackphone qui permet de téléphoner en toute sécurité, il y a MegaChat qui permettra d’échanger des messages, des appels audio et vidéo en toute sécurité. Selon son fondateur, MegaChat permet à n’importe qui de communiquer sans aucun risque d’espionnage de la part des autorités gouvernementales.

kim dotcom manoir

Kim Schmitz affirmait « être ruiné et sans défense »

Kim Dotcom, de son vrai nom Kim Schmitz est le fondateur du site Megaupload. Il a empoché des dizaines de millions de dollars grâce au piratage et fut arrêté par le FBI dans sa somptueuse propriété d’Auckland en Nouvelle-Zélande à la demande de la justice américaine le 20 janvier 2012 à l’aube. Puis il a été remis en liberté sous caution et son site a bien entendu été fermé. Suite à cette affaire, il a mené un combat acharné contre la justice de son pays, qui demande son extradition vers les Etats-Unis s’il ne payait pas sa caution. Kim Dotcom affirmait en 2014 ne pas être en mesure de payer cette caution et se disait ruiné. Sa défense lui aurait actuellement coûté plus de 10 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here