Free s’attaque à Netflix

Lancé il y a maintenant de nombreux mois en France, le service Netflix a reçu un premier accueil très austère de la part des diffuseurs, mais nombreux sont ceux qui ont finalement cédé à l’appel du géant américain de la VOD. En effet, l’application Netflix est désormais disponible sur de très nombreux appareils, de nos smartphones à nos Smart TV, en passant par nos consoles de jeux. Toutefois, il subsiste un trublion qui a décidé de ne pas se coucher devant Netflix : Free.

Netflix Logo

En effet, le groupe français a même décidé d’attaquer Netflix en justice, la faute à des classements de qualité de services établis par Netflix, qui placent systématiquement Free en dernière position. Chaque mois, Netflix dresse une liste des bons et des mauvais FAI en fonction de leurs aptitudes à délivrer un service Netflix de qualité. Si Bouygues et SFR se partagent la place de premier de la classe, le groupe Free a (presque) toujours été en fond de classement, d’autant plus depuis la rentrée 2016, avec une chute assez spectaculaire.

Un classement élaboré en interne par Netflix, qui n’est évidemment pas du tout du goût de Free. Ce dernier n’admet pas que Netflix puisse placer Free très loin derrière la concurrence, quand les performances générales du réseau sont globalement identiques à la concurrence, voire parfois supérieures selon certains outils. Pour Free, aucun doute, c’est sa défiance vis à vis de Netflix qui lui est directement reprochée.

Free-Logo

En effet, contrairement à SFR, Orange ou encore Bouygues Telecom, Free et Netflix n’ont pas signé le moindre accord pour intégrer l’application au coeur même de la Freebox. Ceci expliquant sans doute un peu cela… Seule la Freebox Mini 4K permet de télécharger l’application Netflix, mais en passant par Android TV. Pour sa défense, concernant la méthode de mesure de débits, Netflix explique :  » Nous mesurons le débit effectif sur tous les appareils dont disposent les utilisateurs. Pour un petit nombre d’appareils, nous ne sommes pas en mesure d’établir le débit exact et le streaming sur les réseaux cellulaires n’est pas pris en compte dans nos mesures. Le débit indiqué dans l’indice de performance des FAI n’est pas une mesure du débit maximal ni une indication de la capacité maximale d’un FAI ». Reste à savoir maintenant si la plainte de Free aboutira ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here