Microsoft enfonce le clou concernant Windows Phone, en condamnant les versions 7 et 8 de son OS mobile.

La fin de Windows Phone

Il y a quelques semaines, Microsoft annonçait la fin de Windows Phone par l’intermédiaire de Joe Belfiore. « Nous avons vraiment tout fait pour inciter les développeurs à proposer leurs applications sous Windows Phone. Nous avons versé de l’argent, nous avons écrit des applications pour eux, mais le volume d’utilisateurs est resté trop faible pour justifier un investissement pour la plupart des studios. » Microsoft promettait alors de maintenir un certain support de la plateforme, en corrigeant les bugs et les éventuelles failles de sécurité, mais Windows Phone n’accueillera plus jamais la moindre nouvelle fonctionnalité.

Windows Phone

Aujourd’hui, Microsoft enfonce le clou en annonçant la fin de différents services comme les notifications, les mises à jour push ou même la localisation des terminaux. Attention, ce sont les terminaux les plus anciens qui sont concernés ici à savoir ceux sous Windows Phone 7 et 8. La version 8.1 maintient encore un peu les différents service, mais pour combien de temps…?

Du côté de chez Windows 10 Mobile, le constat est un peu moins alarmant, avec les principaux bugs et autres failles de sécurité qui continueront d’être corrigées. Là encore, on ne sait pas exactement quel est le sursis accordé par le géant américain à cet OS mobile qui aura bien eu de la peine à convaincre les utilisateurs comme les fabricants…

Reste à savoir maintenant quel avenir Microsoft réserve à son écosystème mobile, qui pourrait trouver son salut au sein de petites tablettes élaborées avec l’aide de Qualcomm et de son processeur Snapdragon 835. Microsoft avait déjà proposé un dérivé de Windows 8 à l’époque avec Windows RT, qui a connu lui aussi un bide intersidéral… Affaire à suivre donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here