Microsoft annonce la sortie de Skype Translator sous Windows 10 et 8.1

Microsoft annonce la sortie de Skype Translator sous Windows 10 et 8.1

Microsoft propose désormais Skype Translator en téléchargement pour les utilisateurs qui disposent de Windows 8.1 et prochainement de Windows 10.

Publié le 13 mai 2015 - 8:52 par François Giraud

Dialoguez, Skype Translator traduira vos conversations

Microsoft annonce la disponibilité de Skype Translator sous Windows 8.1 et 10. il suffit de télécharger l’outil de la firme de Redmond et de disposer d’un PC ou d’une tablette équipée de l’OS dédié. Il est ensuite possible de traduire quasi-instantanément les conversations orales en quatre langues ou écrites en près de 50 langues. Des tests avaient été effectués au mois de décembre dernier et ont été concluants.

Il n’est donc plus nécessaire aux utilisateurs de s’inscrire pour disposer de Skype Translator, qui permet désormais de traduire vos conversations orales en anglais en italien, en espagnol et en mandarin. Cinquante langues sont également disponibles pour traduire les messages écrits. Vous écrivez dans votre langue et votre correspondant recevra le message dans sa propre langue.

skype

Publicité

Favoriser les échanges entre les individus

L’objectif de Microsoft est de favoriser les échanges entre deux interlocuteurs qui ne parlent pas la même langue. L’avantage réside dans le fait que vous continuez à discuter dans votre langue et votre correspondant ou contact Skype dispose de la traduction en temps réel, sans interruption ou décalage entre ce que vous dîtes et ce qu’il entend.

Ce nouveau « Skype Translator » permet ainsi de dialoguer avec n’importe quel interlocuteur dans le monde, le logiciel se chargeant de traduire vocalement les propos de chaque interlocuteur dans leurs langages respectifs. Quatre langues, l’anglais, l’espagnol, l’italien et le mandarin sont actuellement disponibles pour les conversations audio et près de cinquante langues pour les messages écrits.

Fonctionnement de Skype Translator

Cette nouvelle fonctionnalité commence par traduire les phrases prononcées, puis elles sont retranscrites à l’écrit puis traduites dans la langue du correspondant et sont lues par une voix de synthèse. Et ceci ne dure que quelques secondes. Les ingénieurs de Microsoft ont travaillé sur la réduction de la vitesse de ce protocole. La difficulté réside dans la correction et la reconnaissance des phrases afin de prendre en compte les mots « parasites » tels que « hum » ou encore « heu ». Pour parvenir à proposer Skype Translator, Microsoft a investi dans une machine qui « apprend » au fil du temps. Plus la technologie est utilisée, plus elle devient performante et apprend de nouveaux mots ou de sons.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *