Microsoft dévoile Windows Hello pour réduire l’utilisation des mots de passe

Microsoft vient d’annoncer ce mardi 17 mars 2015 que la prochaine version de Windows 10, qui sortira cet été dans 190 pays et dans 111 langues disposerait d’un système d’authentification biométrique, baptisé Windows Hello, qui permettra de réduire l’utilisation de mots de passe, ces derniers pouvant être piratés. Le nouveau dispositif Windows Hello permettra de se connecter sans mot de passe au système d’exploitation en utilisant des technologies biométriques comme la lecture d’une empreinte digitale par exemple.

Reconnaissance d’empreinte digitale, reconnaissance faciale ou de l’iris

Le dispositif Windows Hello développé par Microsoft permettra d’accéder à son système d’exploitation Windows 10 via une technologie d’authentification biométrique. En utilisant divers capteurs spécifiques, il sera possible de se connecter à l’aide d’une empreinte digitale, d’un scanner de reconnaissance faciale ou même de l’iris de l’œil. La firme de Redmond a indiqué qu’il faudra bien évidemment disposer de capteurs spécifiques, mais Windows 10 prendra certains lecteurs biométriques en charge. Une simple webcam compatible devrait ainsi permettre d’effectuer une reconnaissance faciale ou oculaire, et il sera possible de déverrouiller sa session, ou une application.

reconnaissance facialePrincipe de la reconnaissance faciale pour débloquer une session ou une application

Pour la reconnaissance faciale, Windows Hello se sert d’un capteur infrarouge permettant une reconnaissance de très bonne qualité assure Microsoft avec une marge d’erreur de 1 pour 100 000, quelques soient les conditions de luminosité. Microsoft a également annoncé qu’il lançait Passport, pour les développeurs, les webmasters et les hébergeurs. Ce dispositif permettra de s’authentifier sans échange de mot de passe.

Joe Belfiore a indiqué sur un blog qu’avec Windows Hello il est possible d’utiliser son visage, son œil ou son empreinte digitale pour déverrouiller ses appareils. Il précise que les usurpations d’identité, le vol de mots de passe et les multiples piratages informatiques seront de l’histoire ancienne. Microsoft espère pouvoir utiliser cette technologie pour le Web.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here