Slack, une appli concurrente de Skype aurait pu être rachetée par Microsoft

Microsoft a jeté son dévolu sur l’application de messagerie Slack, concurrente de Skype mais très populaire au sein des entreprises. La firme de Redmond souhaitait faire l’acquisition de la jeune entreprise, mais pour un montant acceptable. Les négociations ont été abandonnées car Microsoft devait débourser la somme de 8 milliards de dollars, un montant estimé bien trop élevé selon certains dirigeants de l’éditeur.

Selon les informations recueillies par TechCrunch, plusieurs cadres de Microsoft auraient souhaité le rachat de Slack, une messagerie qui dispose actuellement de deux millions d’utilisateurs actifs et 500 000 abonnés payants, mais le projet a été abandonné, car jugé trop coûteux par Satya Nadella, CEO de Microsoft et Bill Gates, fondateur de l’éditeur de Redmond.

slack-600

Satya Nadella et Bill Gates s’opposent à cette acquisition, estimée trop onéreuse

L’idée du rachat de cette messagerie aurait été de venir combler certains problèmes rencontrés au sein de la messagerie instantanée Skype de l’éditeur. Ainsi, quelques dirigeants du groupe auraient essayé de motiver Microsoft à racheter cette application, très populaires chez les professionnels. Mais le dernier mot étant celui du PDG, Satya Nadella s’est opposé à cette acquisition dont le montant aurait pu atteindre la somme de 8 milliards de dollars. C’est Qi Lu, vice-président exécutif en charge des applications et services qui aurait été prêt à mettre un tel chèque sur la table pour racheter le concurrent de Skype. Mais le barrage aurait été fait par Satya Nadella et Bill Gates. Ce dernier estime qu’il est plus intelligent d’injecter des moyens au sein de Skype, pour le rendre meilleur que son concurrent Slack.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here