Selon Reuters, des actionnaires du groupe Microsoft ont Bill Gates dans le collimateur. Steve Ballmer va quitter le groupe. Son ami Bill Gates pourrait suivre le même chemin. Actuellement président du conseil d’administration de l’entreprise, certains essaient de le pousser vers la sortie et de la faire démissionner. Les trois actionnaires représentent 5% des actions de Microsoft et estiment que la présence de Bill Gates empêche le groupe à innover dans de nouvelles stratégies et qu’il pourrait nuire au futur PDG du groupe du fait de sa notoriété et de son emprise sur le groupe dont il détient 4,5% des parts à lui seul. Gates pourrait empêcher au futur parton du groupe d’apporter des modifications substantielles. Les trois actionnaires ont demandé à garder l’anonymat dans cette affaire et le porte-paroles de Microsoft n’a pas souhaité s’étendre sur le sujet. Bill Gates exercerait un pouvoir trop fort avec une participation en baisse.

Les liens qui unissent Steve Ballmer et Bill Gates ne sont pas appréciés par tous les actionnaires

Bill Gates a cofondé le géant Microsoft il y a 38 ans. Ce sont trois des vingt actionnaires du groupe qui souhaitent son départ. Bill Gates est très respecté et écouté dans le monde du high-tech. Les réactions des actionnaires sont variées. Certains indiquent que le départ de Gates pourrait permettre de fournir une bouffée d’oxygène nécessaire pour évaluer correctement la stratégie du groupe. D’autres indiquent que Bill Gates pourrait apporter une vision technologique au géant de Redmond. Avant l’introduction en Bourse du groupe, Monsieur Gates détenait 49% du groupe. Il a quitté Microsoft en 2000 et vend pour 80 millions d’actions par an. Sur la même lancée, il n’aura plus d’actions dans Microsoft en 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here