Un mode InPrivate pas vraiment Private…

Disponible depuis la toute fin du mois de juillet, le nouveau Windows 10 de Microsoft embarque un tout nouveau navigateur web maison, Edge, plutôt convaincant dans l’ensemble, mais qui traîne malheureusement derrière lui la mauvaise image d’Internet Explorer. Mais Edge dispose également de ses propres casseroles puisque Forensic Focus avait percé à jour en octobre dernier une faille de sécurité au niveau de la navigation privée du browser : InPrivate.

Microsoft Edge Logo

En effet, contrairement à ce pour quoi elle est mise en place, la navigation InPrivate de Edge conservait de nombreuses traces des sites web visités par l’internaute, stockées dans le fichier WebCache. Il était alors aisément possible de retracer l’intégralité d’une session InPrivate, et connaitre les sites visités par l’utilisateur, ce qui est évidemment complètement contraire au mode « Navigation Privée ».

De son côté, Microsoft avait alors tenu à confirmer que le mode de navigation InPrivate de son navigateur Edge ne conservait ni cookie, ni historique, ni fichier temporaire. Le géant américain avait toutefois du reconnaître le souci fin janvier, lorsque les principaux médias américains s’étaient emparés de l’affaire. Ainsi, à l’occasion d’une récente mise à jour de Windows 10, Microsoft a tenu à corriger une certaine faille au sein de Edge, concernant « le cache du navigateur concernant les URL visitées lors de l’utilisation de InPrivate« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here