Microsoft empoche 2 milliards de dollars par an avec ses brevets sur Android

Microsoft empoche 2 milliards de dollars par an avec ses brevets sur Android

Microsoft empoche 2 milliards de dollars par an de royalties sur ses brevets servant au système d’exploitation Android. En effet, l’éditeur a signé de nombreux contrats depuis 10 années avec divers fabricants de terminaux tournant sous Android. Plus les constructeurs vendent de terminaux mobiles, plus l’éditeur gagne d’argent.

Publié le 7 novembre 2013 - 18:41 par La rédaction

Grâce à ses brevets sur le système d’exploitation Android de Google, l’éditeur Microsoft empoche de l’argent chaque fois que les constructeurs vendent un terminal qui tourne sous Android. Ainsi, ce ne sont pas moins de 2 milliards de royalties qui sont versés à l’éditeur chaque année. Les fabricants HTC, Samsung ou encore Acer offre une partie de leurs bénéfices à Microsoft, sur chaque vente effectuée. Sur les 2 milliards que les ventes de mobiles rapportent à l’éditeur, 95% sont des bénéfices nets. Le groupe peut ainsi réinjecter cet argent dans les divisions qui ne fonctionnent pas à plein régime ou peut combler des difficultés si le cas se présente. Des rumeurs indiquaient que le système d’exploitation Android rapportait plus à Microsoft en royalties que les Windows Phone lors de leur sortie. La division Xbox qui perd environ 2 milliards de dollars par an est donc sauvée grâce à ces royalties.

Microsoft gagne 2 milliards de dollars par an grâce aux autres fabricants de smartphones

La division « Entertainment & Devices » de Microsoft détient de nombreux brevets dont Android se sert. Autant d’argent qui est gagné simplement par l’éditeur sur le dos des fabricants utilisant le système d’exploitation. La raison de cet afflux de capitaux issus de Google, c’est une multitude de brevets dont Microsoft est détenteur, que Google doit rétribuer pour les utiliser. Ces brevets sont aussi exploités par d’autres fabricants qui paient une participation à Microsoft. Ce sont les constructeurs comme HTC, Acer, Foxconn, ZTE ou encore Samsung. En résumé, plus les constructeurs cités en référence vendent de terminaux mobiles, plus Microsoft gagne d’argent. Les accords passés entre Microsoft et les constructeurs ont débuté il y a plus de 10 ans. Depuis, plus de 1000 arrangements auraient été signés avec divers fabricants. Des analystes indiquent que même Chrome OS ferait l’objet d’accords entre Microsoft et d’autres fabricants.

Advertisements

Ailleurs sur le web