Sous Windows 10, Microsoft envoie des notifications pour promouvoir l’utilisation de son navigateur Edge

Avec la sortie de Windows 10, Microsoft propose bien évidemment sons propre navigateur baptisé Edge. Mais des notifications intrusives sont également envoyées aux clients, pour leur indiquer d’abandonner Google Chrome ou Mozilla Firefox au profit de Microsoft Edge. Ces notifications recommandent l’utilisation du navigateur maison de la firme de Redmond, au dé »triment de la concurrence, ce qui paraît assez logique, mais devient intrusif selon les utilisateurs.

Microsoft Edge

Via des notifications au sein de son dernier OS multiplateforme Windows 10, Microsoft recommande à ses utilisateurs d’utiliser le navigateur Edge, au détriment de la concurrence, notamment Chrome et Firefox. Après avoir poussé les utilisateurs à migrer vers son dernier système d’exploitation, la firme de Redmond a changé son fusil d’épaule et envoie désormais des notifications. Une solution pour pousser les utilisateurs à adopter Edge, qui n’a pas été à la hauteur des espérances lors de sa sortie. Le navigateur ne représente en effet un taux d’adoption de 5% seulement au niveau du marché mondial et de 4,19% en France, d’après les chiffres établis par Netmarketshare.

Précisons également que Microsoft Edge est dépourvu d’extensions, ce qui n’est pas apprécié par certains utilisateurs, une des raisons pour laquelle ces derniers préfèrent utiliser Chrome ou Firefox. Edge est cependant moins énergivore que les autres navigateurs.  Selon Microsoft, le navigateur le plus énergivore serait Google Chrome. Les notifications qui sont envoyées aux utilisateurs de Windows 10 indiquent par exemple que Chrome affaiblit votre batterie et qu’il est conseillé de basculer sous Microsoft Edge pour gagner 40% de temps de chargement supplémentaire. Contacté par le site Venture Beat, un porte-parole de Microsoft a indiqué que ces notifications s’apparentaient davantage à des conseils Windows.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here