N-Trig rejoint les rangs de Microsoft

Après avoir ce matin officialisé le rachat de la start-up Sunrise, spécialisée dans les calendriers pour iOS et Android, Microsoft a également décidé de se payer la start-up N-Trig, spécialisée dans les stylets. Une transaction évaluée à 200 millions de dollars. Rappelons que Microsoft et N-Trig se connaissent plutôt bien, puisque Microsoft possédait déjà des parts dans cette société. En effet, depuis le désaveu de Wacom, c’est N-Trig qui avait les faveurs de Microsoft, la start-up israélienne étant notamment à l’origine du stylet qui équipe la tablette Surface Pro 3.

La Surface Pro 3 devrait prochainement laisser plac à une Surface Pro 4

Malgré une précision moindre par rapport à un stylet Wacom (256 points de pression contre 2048), le stylet N-Trig bénéficie d’une connexion Bluetooth pour se relier à la tablette et profite également d’un meilleur temps de latence et d’une parallaxe minime. Autant de qualités qui ont poussé Microsoft à délaisser Wacom, pourtant très prisé des graphistes, pour N-Trig. De plus, la technologie de la start-up permet de fabriquer des tablettes à l’écran plus fin.

Une acquisition de plus donc pour le géant de Redmond, qui semble plus déterminé que jamais à imposer l’utilisation du stylet dans le monde de l’informatique grand public. Un combat de longue date puisque Microsoft inaugurait déjà le Pen Computing… en 1992.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here