Selon Microsoft, Windows 10 aurait désormais une très nette longueur d’avance sur Windows 7. Ce qui ne semble pas si évident pour d’autres sociétés d’analyses…

Windows 10 devant Windows 7 ?

En fin d’année dernière, Microsoft annonçait que son Windows 10 équipait plus de 600 millions de terminaux dans le monde. Rappelons qu’il s’agit du dernier système d’exploitation en date de la part de Microsoft, disponible depuis le 29 juillet 2015. Ce dernier est évidemment destiné à animer les ordinateurs du monde entier, mais également les laptops, les smartphones, la Xbox One… Un OS proposé gratuitement durant de longs mois, afin de faciliter/forcer la migration des utilisateurs de Windows 8 ou Windows 7 par exemple.

Selon Microsoft, Windows 10 disposerait désormais de 48% de parts de marché, soit une hausse de 8% par rapport à l’année précédente. Mieux encore, ce score placerait désormais le dernier-né de la famille Windows devant le très populaire Windows 7, crédité le mois dernier de 37% de parts de marché, soit -9% par rapport à l’an dernier. Rappelons que Windows 7 ne disposera plus du moindre support en 2020, ce qui, couplé à la gratuité de Windows 10, a forcé plus d’un utilisateur à migrer vers le nouvel OS de Microsoft.

windows 10

Des chiffres différents selon la zone géographique

A noter toutefois que si le succès de Windows 10 ne fait aucun doute, il diffère en fonction des zones géographiques. En effet, selon StatCounter, Windows 10 est parvenu à surclasser Windows 7 dès l’été 2016 en France comme au Royaume-Uni, mais il a fallu attendre janvier 2017 pour voir s’opérer la même situation en Amérique du Nord, fief de Microsoft.

A noter également que si Microsoft affirme haut et fort que Windows 10 a désormais pris le large sur Windows 7, d’autres sociétés d’analyse se montrent plus réservées à ce sujet. Selon ce même StatCounter, Windows 10 serait effectivement devant Windows 7, mais avec une avance de seulement 1%. Pour NetMarketShare, c’est Windows 7 qui serait encore et toujours devant Windows 10. Difficile de démêler le vrai du faux donc…

windows 10 update

Afin de promouvoir son Windows 10, Microsoft fait évidemment des efforts conséquents en termes de mise à jour, avec de nombreuses grosses updates. Le géant américain n’hésite pas également à jouer la carte de l’insécurité des OS précédents, en rappelant par exemple qu’un ordinateur sous Windows 7 est plus vulnérable aux ransomwares (environ 3 fois plus) qu’un PC équipé du tout nouveau Windows 10. Certains logiciels, comme Office 2019, sont également exclusifs à Windows 10, tout comme certains jeux récents. Bref, pour Microsoft, le but est bien sûr de forcer autant que possible la migration vers Windows 10.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here