Andrew Gossen, un ingénieur de Microsoft a indiqué que la Xbox One aurait une puissance graphique « bridée » pour permettre de faire fonctionner correctement et réserver des ressources aux opérations liées au capteur Kinect. Cette ressource dédiée serait de l’ordre de 10% de la puissance graphique totale de la console. Ce « bridage » a été effectué afin de permettre d’obtenir une forte isolation entre un jeu qui est en fonctionnement et le système. Cette réserve de puissance pourrait également être amenée à évoluer dans le temps avec l’arrivée de nouveaux jeux et des optimisations effectuées par les développeurs. Les ressources pourront ainsi être attribuées différemment en fonction des jeux et de leurs besoins. Des ressources GPU additionnelles permettront d’améliorer la qualité graphique et la fluidité des jeux.

Xbox One avec son capteur Kinect et sa manette
Xbox One avec son capteur Kinect et sa manette

Rappelons que le nouveau capteur Kinect installé sur la Xbox One a été amélioré et se voit doté d’une caméra Full HD en 1080 pixels et d’une caméra infra-rouge qui permet de voir dans le noir complet et la reconnaissance des personnes passant devant le capteur. Une amélioration a été apportée, permettant de reconnaître jusqu’ à 6 personnes avec un champ de vision débutant à 50 cm du capteur contre 2,5 mètres auparavant. D’autres améliorations ont été apportées au niveau du processeur, qui est passé de 1,6 GHz à 1,75 GHz, ce qui représente approximativement 10 % d’augmentation des performances. Le GPU a également obtenu une augmentation de 6% de ses performances. Au niveau de la manette, pas moins de 40 améliorations ont été effectuées.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here