MindRDR, pour contrôler les Google Glass avec ses pensées

MindRDR, pour contrôler les Google Glass avec ses pensées

Les lunettes Google Glass sont actuellement pilotables au doigt et à la voix, et pourrait prochainement être commandées par… la pensée !

Publié le 14 juillet 2014 - 18:00 par Stéphane Ficca

Un nouveau mode de contrôle pour les Google Glass ?

Les très attendues lunettes connectées de Google, les fameuses Google Glass, bénéficient à l’heure actuelle de deux modes de contrôle distincts, à savoir un pavé tactile sur lequel il suffit de faire glisser son index, ainsi qu’une reconnaissance vocale plutôt performante. Mais la société britannique This Place planche actuellement sur une nouvelle forme d’interaction, qui devrait permettre au porteur d’une paire de Google Glass de contrôler les fonctionnalités de ses lunettes… par la pensée !

Les Google Glass vont recevoir des écouteurs

En effet, l’application baptisée MindRDR fonctionne de concert avec un accessoire qui va venir se fixer autour de la tête de l’utilisateur. Le périphérique va ainsi se charger d’effectuer un électroencéphalogramme, et le logiciel MindRDR va de son côté retranscrire les informations en temps réel obtenues par cette lecture de l’activité électrique cérébrale. De cette manière, l’application MindRDR pourrait immédiatement retranscrire l’activité cérébrale en une instruction pour les Google Glass.

Une fonctionnalité pour le moins prometteuse, qui permet à l’heure actuelle de capturer une photo et de la partager en ligne. Evidemment, MindRDR en est encore au stade de développement et de nombreuses autres fonctionnalités devraient être intégrées au fil des semaines. Si les développeurs parviennent à optimiser l’application ainsi que le casque, nul doute que les Google Glass bénéficieraient là d’une nouvelle interface pour le moins futuriste et discrète.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • Sylvain Marzin

    je n’ai pas trop de doute quant au fait que cette technologie sera capable d’interpréter les signaux électriques de notre cerveau, par contre j’ai plus de doutes quant à notre capacité à contrôler nos pensées pour ce focaliser sur une seule et même idée claire…

  • Jean-Marc

    Mais comment voulez-vous discuter avec une personne portant ces lunettes ?
    Vous ne savez pas si vous êtes photographié, filmé, analysé, mémorisé etc…
    Elle devra vite les retirer…
    A utiliser uniquement dans le cadre de disciplines spécifiques, médecine, secours etc… mais pas dans la rue.