Minecraft sur Android : de fausses applications et de vraies arnaques

Minecraft sur Android : de fausses applications et de vraies arnaques

Une récente analyse a dénombré pas moins de 33 applications frauduleuses sur le Play Store, en rapport avec Minecraft.

Publié le 28 mai 2015 - 11:32 par Stéphane Ficca

Tricher c’est mal

Le spécialiste en sécurité Eset s’est penché récemment sur le cas des nombreuses applications Android ayant un rapport (de près ou de loin) avec le très populaire Minecraft. Selon son analyse, Eset a recensé un peu plus d’une trentaine d’applications frauduleuses gravitant autour de la licence de Microsoft, visant essentiellement à arnaquer purement et simplement les utilisateurs qui les ont téléchargées. Ces dernières sévissent notamment au sein des applications visant à proposer des programmes permettant de tricher (« cheat »).

Minecraft

Publicité

Le principe est simple, l’utilisateur, aguiché par un programme qui permettra de tricher dans Minecraft, va installer la précieuse application sur son smartphone. Rapidement, cette dernière va indiquer que l’appareil en question est infecté par un virus, et va alors indiquer à l’utilisateur la marche à suivre pour éradiquer la menace. Il s’agira alors d’activer un antivirus en envoyant simplement un SMS d’activation. Evidemment, il s’agit là d’une arnaque, qui va alors abonner l’utilisateur à un service de SMS surtaxé, facturé 4,80 euros par semaine. Un procédé bien connu, qui vise à faire peur à l’utilisateur (que l’on retrouve également sur le web), et baptisé « scareware ».

Google précise que la majorité de ces programmes frauduleux ont d’ores et déjà été évincés du Play Store, mais qu’entre 600 000 et 3 millions d’utilisateurs en ont été victimes. Seul un faible pourcentage toutefois aurait envoyé le fameux « SMS d’activation« . On espère évidemment que le nouveau système de contrôle mis en place par Google permettra (enfin !) d’éradiquer ce genre d’applications frauduleuses qui sévissent sur le Play Store.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *