Mobiles : Apple, Google et Facebook veulent accélérer les temps de chargement des pages Web

Mobiles : Apple, Google et Facebook veulent accélérer les temps de chargement des pages Web

Le temps de chargement des pages Web depuis un mobile est en moyenne de 8 secondes. Apple, Google et Facebook veulent réduire cette durée afin de gagner en audience et d’augmenter leurs revenus publicitaires.

Publié le 9 octobre 2015 - 9:40 par François Giraud

Réduire le temps de chargement des pages Web sur mobiles pour augmenter les revenus publicitaires

Afin d’augmenter leurs revenus publicitaires qui passent par l’audience qu’ils produisent à travers leurs pages Web, Apple, Google et Facebook veulent réduire le temps de chargement des pages Web sur smartphones. En moyenne, une page met huit secondes à s’afficher, un temps estimé trop long, qui fait fuir certaines mobinautes, qui n’attendent pas que la page Web soit chargée, et partent visualiser d’autres contenus.

Ce délai de 8 secondes est un frein non négligeable au développement de l’audience sur les terminaux mobiles. Google vient donc de lancer le Projet AMP en partenariat avec des entreprises du Web et des groupes médias. Google a annoncé le 7 octobre dernier le lancement du projet open source Acceleratde Mobile Pages, permettant de réduire l’affichage des pages Web à l’aide d’une modification technique aboutissant à un meilleur chargement des pages.

new-google-logo

Publicité

Ce nouveau format nommé AMP HTML va permettre d’alléger le poids d’une page. Le moteur de recherche stockera sur ses serveurs les pages au format AMP ce qui permettra aux utilisateurs d’afficher des contenus plus rapidement. Ce nouveau format peut être utilisé par tout le monde, étant en open source et Google a signé une trentaine d’accords avec des éditeurs de contenus, dont Pinterest, Twitter ou encore LinkedIn. Au niveau des médias, le groupe américain a signé des partenariats avec le New York Times, The Guardian ou encore le Wall Street Journal.

Garder les mobinautes plus longtemps sur leurs plateformes respectives

Google a choisi de proposer une solution technique pour améliorer le chargement des pages Web sur les terminaux mobiles. De leur côté, Apple et Facebook ont opté pour devenir des agrégateurs de contenus. Les deux groupes vont directement héberger les contenus sur une seule application, baptisée « News » pour Apple et « Instant Articles » pour le réseau social de Mark Zuckerberg. L’avantage pour les deux groupes est de permettre au mobinaute d’accéder à l’ensemble des contenus des partenaires, sans avoir à sortir de l’application, et de devoir se rendre chez la concurrence, notamment sur le moteur de recherche de Google. Facebook annonce un temps de chargement dix fois plus rapide des pages Web. Une technique utilisée par Apple et Facebook pour garder les utilisateurs plus longtemps sur leurs sites, ce qui permettra aux deux groupes de monétiser leur plateforme à l’aide des données récoltées et aux annonces publicitaires.



Ailleurs sur le web


One Comment

  1. Tataf Tafta

    9 octobre 2015 at 10 h 19 min

    Accélérer le temps d’une page web pour augmenter le temps en pub quelle progression !!! heureusement qu’il y a encore pour l’instant des logiciels et astuces pour éviter cela.
    Ils finiront par nous dégouter du web tout comme TF1 et M6 qui ne passe qu’un extrait de film dans la pub.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *