Google a racheté Motorola Mobility l’an dernier. Dans la foulée, le géant de l’Internet a annoncé un plan de licenciement avec la suppression de 4000 emplois soit 20% du nombre total des employés de Motorola. Aujourd’hui, cette restructuration massive ne semble pas avoir suffi aux yeux de Google qui s’apprête à reconduire un nouveau plan social visant à réduire la masse salariale de 1200 postes. Cette vague de licenciements toucherait les installations de Motorola aux États-Unis, en Chine mais également en Inde. C’est le Wall Street Journal qui relaie aujourd’hui cette information reprenant un e-mail envoyé par la direction de Motorola à l’ensemble des salariés. Ce courrier électronique fait également état d’un problème de compétitivité, accompagnés de coûts de production trop élevés, malgré des produits intéressants qui devraient voir le jour prochainement. Si l’état-major de Motorola paraît enthousiaste quant à la qualité et à l’innovation embarquée par ses smartphones à venir, récemment le directeur financier de Google avait dévoilé qu’il n’était pas vraiment impressionné par les produits futurs que Motorola avait dans ses tuyaux… Ambiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here