Mount July : des filtres créatifs façon Instagram pour vos objectifs

Mount July : des filtres créatifs façon Instagram pour vos objectifs

Pourquoi ne pas faire machine arrière et proposer des filtres optiques qui donneraient à nos photos le rendu des filtres Instagram ? C’est la question que se sont posée deux étudiants de l’université de Stanford qui se lancent dans l’aventure en créant une nouvelle gamme de filtres créatifs physiques pour objectifs : Mount July.

Publié le 29 avril 2013 - 9:54 par La rédaction

Olivia Vegelos et Martin Bush ont mis au point une gamme de filtres pour objectifs multicolores et dégradés qui permettront de retrouver le rendu des photos que l’on retouche via des applications de traitement d’image apparues sur nos smartphones et tablettes à l’instar d’Instagram ou de Snapseed. À l’inverse des filtres traditionnels qui n’offrent qu’un dégradé linéaire et en général une seule orientation colorimétrique, les filtres Mount July appliquent aux images différentes déviations de la chromie et un schéma dégradé circulaire et non plus linéaire. Pour une déclinaison encore plus complexe d’effets créatifs, ils ont prévu de pouvoir empiler les filtres et de les faire pivoter afin de multiplier les options créatives. Ces filtres seront d’un usage relativement universel, convenables aussi bien pour la photo numérique qu’aux photographes qui seraient encore en argentique. Ces deux étudiants aimeraient également séduire les cinéastes et vidéastes qui pourraient voir dans ces filtres Mount July la possibilité de donner un rendu bien particulier à leurs films sans avoir à recréer ces effets dans un logiciel de montage et d’ajout d’effets spéciaux.(D’ailleurs, dans cet esprit, Technicolor vient de porter son plug-in d’ajout d’effets créatifs CineStyle Color Assist assiste pour Final Cut Pro X)

filtres mount july

Un exemple de rendu avec les filtres Mount July.

Ces filtres créatifs seront conçus pour offrir une qualité optique optimale afin de ne pas dégrader l’image que l’on peut espérer lorsque l’on utilise un appareil haute résolution avec des objectifs professionnels. Le cerclage des filtres est réalisé en aluminium, un matériau léger et solide. Les filtres seront disponibles dans un diamètre de filetage de 58 mm et pourront être montés sur des objectifs 52 mm avec l’utilisation d’un adaptateur.

Les deux étudiants de Stanford qui ont eu la belle idée de transposer les filtres créatifs de type Instagram en filtres optiques devraient recourir à la plateforme de crowd-funding  Kiskstarter afin de récolter les fonds nécessaires à la mise en place de la production de leurs filtres. Le prix de vente ciblé de ces filtres devrait être de 30 dollars pièce.

 

filtres mount july

Les effets obtenus peuvent être complexes et assez uniques grâce à l’empilement de différents filtres que l’on pourra faire pivoter pour moduler leur effet.

Vous pouvez suivre l’actualité du projet Mount July sur Facebook et Tumblr.

Publicité

Ailleurs sur le web